N° 203 - Octobre 2011

Le temple du soleil

Tout architecte se doit de connaître la célèbre phrase de Le Corbusier : « L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés sous la lumière. » Cinquante ans plus tard, Louis I. Kahn, un peu plus abscons mais non moins exalté, déclare : « Je perçois la Lumière comme la source de toute présence, et le matériau comme de la lumière dépensée. […] Lumière vers le Silence, Silence vers la lumière se retrouvent dans le sanctuaire de l’art. Son trésor ne connaît aucune préférence, aucun style. Vérité et communion, absolu de la loi y sont les offrandes.* » Alléluia !
Pour les hérauts de la modernité, le soleil aura fait l’objet d’un véritable culte. Au péché de fonctionnalisme radical, la domestication de la lumière a pu faire office de rédemption. En la domptant, l’architecte se fait thaumaturge (celui qui accomplit des miracles). S’il refrène son ego et sa tentation démiurgique, il peut au moins faire des miracles ! Et gare à celui que n’habite pas cette foi incandescente : le cercle des grands maîtres d’œuvre lui restera fermé. Loin de cette vénération, les rayons de la fée Électricité n’ont pas cette aura. D’ailleurs, sa vulgarité ne s’accommode-t-elle pas sans complexe de l’architecture commerciale ou industrielle ? Kahn nous mettait bien en garde : « L’ampoule électrique combat le soleil. Pensez-y. »
Ce n’est que dans les années quatre-vingt-dix, en collaborant volontairement ou non avec les concepteurs lumière, que les architectes apprendront à maîtriser l’éclairage artificiel. Mais aujourd’hui, à l’aune de la dématérialisation, des écrans et des LEDs, l’opposition naturel/artificiel est profondément remise en cause. Si l’espace se définit moins par le jeu de la matière et de la lumière, si l’opacité devient transparence par une simple pulsion électrique, sur quoi peut-on fonder de nouvelles significations ?
C’est pourquoi, commençant en octobre par l’éclairage artificiel avant de revenir à la lumière naturelle en novembre, nous avons décidé de consacrer deux dossiers à ces questions.
Emmanuel Caille

* Silence et Lumière, Louis I. Kahn, pp. 214-216, éditions du Linteau, pour un texte paru originellement en 1970.

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Magazine

Parcours

» Siiri Vallner, Head architecture/Kavakava Éthique estonienne

Photographes

» Jean-Christophe Ballot : Damas, le décor d’une tragédie à venir…le reportage en intégralité

Livres

» Le Corbusier, Lucien Hervé. Une oeuvre dans l'oeuvre

Concours

» La bande, le grand 8 et les plots. Trois propositions pour le concours du parc des expositions de l'agglomération toulousaine.

Le dossier du mois

» Lumière: les avatars d'un artifice
» L'imaginaire du concepteur lumière. Entretien avec François Migeon, concepteur lumière et président de l'ACE
» Richard Kelly, la structure de la lumière
» Mario Nanni, l'ingénieux illuminé
» Vincent Thiesson, agence ON, lumière de l'usage
» Manfred Draxl, Conceptlicht, "Atmosphère, athmosphère..."
» Deux tours en une. Illumination de la tour Zamansky à Jussieu, Paris
» Les nouvelles années lumières: 1 - la lumière artificielle

Questions pro

» HMONP, épisode 3. Bilan d’étape pour les "HMONPistes"
» L'accord-cadre de maîtrise d'oeuvre : les pièges à éviter

Réalisations

Publiés par d'a

» Un environnement bien tempéré: Musée des Vins et académie de guitare, Patrimonio, Haute-Corse.
» Museum Aan de Stroom (MAS), Anvers
» L’Estonie : un petit pays pour grands architectes
» Entretien avec Mart Kalm, historien de l’architecture, doyen de la Faculté d’art et de culture, Tallinn
» Théâtre de paille, Tallinn
» Théâtre en plein air à Rakvere
» École Kesklinna, Tartu
» Bibliothèque municipale, Pärnu
» Centre communautaire de Sömeru
» Immeuble de logements rue Koidula, Tallinn
» Maison noire, Nömme.

Archives PDF

Le téléchargement des archives au format PDF est réservé aux membres inscrits possédant un abonnement au magazine papier.
Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
» La bande, le grand 8 et les plots. Trois propositions pour le concours du parc des expositions de l'agglomération toulousaine.
» Siiri Vallner, Head architecture/Kavakava Éthique estonienne
» Jean-Christophe Ballot : Damas, le décor d’une tragédie à venir…
» Le Corbusier, Lucien Hervé Une oeuvre dans l’oeuvre
» LES NOUVELLES ANNÉES-LUMIÈRE. 1.La lumière artificielle
» Museum Aan de Stroom (MAS), Anvers
» Théâtre de paille, Tallinn
» Théâtre en plein air à Rakvere
» École Kesklinna, Tartu
» Bibliothèque municipale, Pärnu
» Centre communautaire de Sömeru / Immeuble de logements rue Koidula, Tallinn
» Maison noire, Nömme.

> L'Agenda

Juin 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
22 01 02 03 04 05 06
2307 08 09 10 11 12 13
2414 15 16 17 18 19 20
2521 22 23 24 25 26 27
2628 29 30     

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…