De la flexibilité à la convivialité - MOBILIER DE BUREAU

Rédigé par Laure MANISSADJIAN
Publié le 24/05/2022

Tabouret Aaron de Pio et de Tito Toso - Lapalma

Article paru dans d'A n°299

Comment la démocratisation du modèle hybride fait-elle bouger les lignes de l’expérience du travail en entreprise ? Alors que les voyages reprennent et que les masques tombent, les habitudes installées depuis presque trois ans, elles, demeurent. La notion de flexibilité a pleinement intégré les mœurs, et celle-ci s’invite dans les bureaux. Ces derniers retrouvent petit à petit leur démographie initiale pour offrir des espaces toujours plus malléables, au gré des usages.

LAPALMA 

Le meuble d’Aaron de Pio et de Tito Toso, agence de design industriel basée à Venise, allie les fonctionnalités d’un tabouret et d’une table. Avec sa tablette pivotante en aluminium laqué, le tabouret – d’une hauteur de 52, 60 ou 78 cm – s’agrémente d’un repose-pieds et d’une base aux patins caoutchouc pouvant être fixée au sol. L’assise est en bois d’iroko massif, adaptée aux contextes intérieurs comme extérieurs. La structure inox et le plateau sont disponibles en huit coloris.

 

BLA STATION 

Le canapé BOB est un module ultra-coloré et tout en courbes, à assembler selon les usages. L’incontournable des espaces d’accueil amplifie de plus en plus son volume, en concordance avec une tendance actuelle qui consiste à apporter plus de convivialité. Après un dossier revu à la hausse – 72 à 117 cm –, c’est au tour de l’assise. Le BOB 52 est deux fois plus large, passant de 26 à 52 cm. Ce nouveau module s’adapte parfaitement aux canapés déjà édités. 

 

UNIFOR 

L’agence OMA lance une collection de meubles, Principles, pour le fabricant Unifor. Dévoilée à la Fondation Feltrinelli – futur showroom permanent d’Unifor – lors de la Semaine du design à Milan qui se tient du 7 au 12 juin 2022, elle s’inspire d’une précédente collaboration pour les espaces salon du campus berlinois Axel Springer (révélé dans le numéro 290 de d’a, juin 2021). Les pièces ont été remodelées et optimisées pour mieux correspondre au besoin de flexibilité accentué par la montée en puissance du télétravail. Avec des tôles microperforées spécialement conçues pour une surface acoustique performante, du tissu high-tech de type « sportswear » et des couleurs éclatantes, la centaine d’éléments est disponible dans les tailles allant du S au XL. Ceux-ci s’organisent en familles, chacune ayant sa propre identité, telles des micro-architectures d’intérieur. 

 

VITRA 

Les meubles modulaires Comma sont pensés comme des échafaudages. Les aciers tubulaires atteignent une portée de 40 cm à 2 m. Le mobilier est vendu par lots de pièces, composés de seulement quelques éléments individuels. Ceux-ci peuvent s’adapter à d’innombrables configurations : postes de travail, étagères, cabines téléphoniques, bureaux d’équipes, espaces pour ateliers... Composés de matériaux recyclables, les meubles Comma répondent aux besoins de flexibilité actuellement plébiscités. 

 

USM 

La modularité du mobilier USM Haller n’a d’ores et déjà plus besoin de faire ses preuves. Pouvant s’adapter à tout type de situation, la notion de flexibilité lui est chère depuis toujours. Une bibliothèque plus ou moins opaque peut remplir la fonction de séparateur en open space, tandis qu’un meuble bas ou une console supportant la machine à café devient un lieu de rassemblement. Les modules peuvent de même servir des intentions de réemploi, être démontés et reconfigurés pour d’autres usages à l’infini. L’entreprise devient ainsi conceptrice et designer de son propre environnement de travail. À l’occasion du Salon du meuble de Milan, un espace tout de rose vêtu présentera une collection exclusive et très limitée. Ce monochrome illustre parfaitement le potentiel esthétique du mobilier USM Haller. 

 

STEELCASE

Le covid a bouleversé certains métiers en propulsant le télétravail sur le podium. Pour autant, ce pas-si-nouveau principe a démontré des inconvénients que nos bureaux peuvent pallier, à condition de savoir se réinventer. Steelcase a mené une enquête à l’échelle internationale auprès de ses salariés pour établir un relevé sur l’habitabilité des espaces de travail. S’y opposent la nécessité d’espaces isolés et le besoin de travailler en communauté. Steelcase propose de ré pondre à cette diversité d’usage par la flexibilité. La Pod Tent est une structure auto-portante, spacieuse, mobile et économique. Grâce à ses cadres en aluminium flexible, la mise en œuvre de la tente est facile et légère (entre 10 et 12 kg). La toile peut être découpée pour faciliter le raccordement des divers câbles. Ouverts en façade et en toiture, ces micro-abris sont personnalisables avec trois tissus pour la partie basse et deux pour la partie haute. 

 

FANTIN 

Qui n’a jamais rêvé d’un mobilier à étreindre ? Si « Hug », le nom de la nouvelle collection de tables signée Giulio Iacchetti, pour Fantin le suggère, c’est grâce à la douceur des angles de ses cadres. Et précisément parce qu’il n’y en a pas ! La structure tubulaire est, pour la première fois dans l’histoire des meubles en métal de la marque italienne, ronde. Si la collection propose deux tailles de structure ronde, Fantin renoue tout de même avec ses origines en éditant le modèle avec une structure rectangulaire en huit tailles. Le plateau en fibre de bois recouvert de tôle se soulève du cadre. Sur celui-ci, des accessoires métalliques – venant en kit de trois – peuvent se suspendre et se mouvoir, répartissant à portée de main casques, téléphones, stylos et autres essentiels du bureau. 

 

QUADRIFOGLIO

Alternative au siège Diade, la chaise ergonomique Diade Rock du studio italien Dorigo Design apaise. Le nouveau modèle s’illustre par ses formes adoucies, mais surtout par le perfectionnement de son dossier. Le siège est équipé d’un support lombaire, pour le plus grand bonheur des adeptes d’un travail continu. Les étirements pendant les longues journées de travail sont essentiels, mais le bien-être au bureau ne saurait se passer du confort permis par la technique et le design de la chaise Diade Rock. Cette dernière s’accompagne de nombreuses options de personnalisation : sur-dossier, accoudoirs, avec différents mécanismes et en différentes couleurs. 

 

TALK 

Depuis que les salariés se sont habitués au télétravail, l’écart entre l’esthétique d’un bureau à domicile et d’un poste en ville se fait encore plus évident. Si le mobilier en entreprise est pensé pour encourager les performances, de tels concepts sont sujets aux évolutions propres à chaque époque. Ces cinquante dernières années, la fonctionnalité et l’économie d’échelle étaient décrites comme incubatrices de production. On parle maintenant d’atmosphère accueillante et de qualité esthétique se rapprochant de l’espace domestique. C’est le jeu auquel se prête Takt avec la Cross Chair, dessinée par l’agence londonienne Pearson Lloyd. Avec un design léger, elle laisse apparaître un minimum de mécanismes ergonomiques – facilement remplaçables pour augmenter leur durée de vie – propres aux chaises de travail : base pivotante, élévateur pneumatique, gamme de mouvements dynamiques. L’assise et le dossier en chêne huilé se déclinent en plusieurs coloris de la palette « scandinave ». 

 

KINNARPS 

À la collection de tables flexibles du designer suédois Axel Bjurström s’ajoute la nouvelle table UNI. Facilement repliable grâce au mécanisme situé sous le plateau – une barre –, celle-ci s’adapte à tout espace : salles de réunion ou de conférence, réfectoires, salles polyvalentes... Une couche de protection est appliquée sur le plateau en bois labellisé FSC® et préserve la table des rayures. Elle est disponible en trois tailles, avec plusieurs finitions à retrouver dans le catalogue Kinnarps.

Les articles récents dans Actus brèves

33 finalistes pour le grand Prix d’Architectures 10+1 2022 Publié le 29/06/2022

Pour sa quatrième édition, le Prix d’architectures 10+1 récompensera onze réalisations con… [...]

J-3 : Vente d'œuvres photographiques au profit des populations ukrainiennes Publié le 28/06/2022

En soutien aux populations victimes du conflit russo-ukrainien, l’association Photographes et Arch… [...]

Bas Smets lauréat pour le réaménagement du parvis de Notre-Dame Publié le 27/06/2022

Depuis l’incendie du 15 avril 2019, la Ville de Paris, l’Établissement public chargé de la con… [...]

Votez pour les 20 architectures les plus remarquables construites en France au 21ème siècle Publié le 07/06/2022

Pour fêter sa 300ème édition en juillet, d'architectures propose un regard rétros… [...]

Renée Gailhoustet célébrée par la Royal Academy of Arts Publié le 31/05/2022

Ce mardi 31 mai 2022 à Londres, la Royal Academy vient d'annoncer que son Prix d’archit… [...]

OMA à berlin : quatre en un - COMMERCE Publié le 24/05/2022

Surnommé KaDeWe, Kaufhaus des Westens est une enseigne mythique ouverte depuis 1907 sur Tauentzien… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
26    01 02 03
2704 05 06 07 08 09 10
2811 12 13 14 15 16 17
2918 19 20 21 22 23 24
3025 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…