Debout, l’hôpital !

Rédigé par Antoine Kersse TOURNAIRE JULIA ET
Publié le 28/02/2021

Couloir entièrement vitré de le Landesklinikum Thermenregion Mödling en Autriche,

Dossier réalisé par Antoine Kersse TOURNAIRE JULIA ET
Dossier publié dans le d'A n°287

Longtemps le lieu de l’hospitalisation, l’hôpital devient peu à peu le lieu de l’ambulation. Autrefois alité jusqu’à sa guérison, le patient peut désormais arpenter presque librement les différents espaces d’un parcours de santé bien chronométré. Comment l’architecte a-t-il pensé et représenté cette évolution pour l’intégrer à l’architecture des lieux de soins ?

Allongé, la tête légèrement surélevée, cible directe des rayons du soleil pénétrant une vaste ouverture : telle est la représentation qu’Alvar Aalto fait du patient du sanatorium de Paimio en Finlande. Dans cet établissement livré en 1933 et destiné au repos ensoleillé des malades atteints de tuberculose, la chambre occupe la place centrale du processus de convalescence. Dessinée spécifiquement et dans le moindre détail pour le confort de « l’homme horizontal », elle est le lieu au sein duquel il va passer la plupart de son temps, le regard plongé dans le vert profond du plafond. Les hôpitaux, et les sanatoriums surtout, sont alors des lieux de résidence à part entière, investis parfois pendant plusieurs années par toute une communauté de patients, à l’image des curistes de La Montagne magique1. Venus s’exposer au soleil, inhaler de l’air pur et profiter d’un environnement végétal, ils sont les habitants temporaires d’une architecture curative exaltant par sa forme ces éléments naturels potentiellement thérapeutiques. 

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
35   01 02 03 04
3605 06 07 08 09 10 11
3712 13 14 15 16 17 18
3819 20 21 22 23 24 25
3926 27 28 29 30   

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…