DESIGN - Design actif - Interview de l’architecte Pierre de Montigny

Rédigé par Karine DANA
Publié le 05/02/2017

Jeu de construction MAT, composé de plaques de béton, poutres de bois de chêne et briques de terre.

Article paru dans d'A n°251

Qu’il s’agisse d’architecture ou de design, l’agence Mutations Architectes – lauréate des Ajap 2016 – défend une approche du projet qui implique l’usager et l’encourage à poursuivre l’aventure. Nous avons questionné l’un de ses trois membres fondateurs sur les modes opératoires engagés à l’occasion de la production de trois pièces singulières : une table, un lavabo et un jeu de construction. Ce dernier sera exposé à la Cité de l’architecture jusqu’au 9 avril 2017 à l’occasion de l’exposition collective Ajap 2016 qui présentera le travail de 20 équipes de maîtres d’œuvre.

En quoi vos approches de l’architecture et du design peuvent-elles se répondre, voire se compléter ?

Tant dans le projet architectural que dans l’objet de design, nous apprécions l’aspect expérimental. Ce qui a pour conséquence un réel intérêt pour les imperfections, les aspérités, les imprévus qui racontent l’histoire de l’objet et des humains qui le font. La boîte de jeu de construction en bois, béton et terre crue fait de son utilisateur un expérimentateur de la matière et de sa mise en œuvre, qu’il appartienne au monde de la construction ou qu’il soit néophyte. Les pièces de bois de ce jeu sont issues de la récupération de parquet sur chant ou de parquet industriel. Pour les pièces d’argile, nous avons déjà constitué un stock issu des forêts franciliennes mais il se révèle pour l’instant trop hétérogène.

 

Quels enjeux constructifs testez-vous à travers ce travail sur l’objet ?

Nous favorisons les assemblages en appui simple, la simplicité constructive et la lisibilité afin de privilégier une forme de do it yourself à partir de la pièce livrée. Nous cherchons à ce que chacun soit en mesure de reproduire lui-même l’objet et de l’améliorer. En ce sens, nous procurons aux utilisateurs les plans, axonométries, écorchés ou quantitatifs qui nous ont permis de le réaliser. La table avec son assemblage de bois à clavettes ne requiert qu’un maillet pour être montée et démontée rapidement. Ce faisant, l’usager comprend la fonction de chacune des pièces qui, somme toute, restent des tasseaux de bois standard qu’il lui est possible de remplacer, de rallonger, de raccourcir. Librement inspirée des systèmes de construction des temples japonais qui encaissent sans broncher les tremblements de terre siècle après siècle et dont on remplace certaines pièces régulièrement sans dénaturer le principe général, cette table, haute, longue ou basse vous demande juste de la réajuster de temps à autre.

 

Quel est votre lien aux industriels, artisans et entreprises ?

Nous avons conscience d’être architectes et non pas artisans ou encore ingénieurs travaillant dans le cadre d’une chaîne industrielle. Nous ne pourrons jamais rivaliser avec le savoir et l’expérience des gens du métier, dont nous sommes souvent envieux, tapis derrière nos ordinateurs, et à qui nous devons laisser le plus souvent le soin de réaliser ce que l’on conçoit.

En revanche, nous estimons qu’il y a un juste milieu entre l’achat passif des fournitures industrielles et sérielles qui nous sont proposées et la réalisation d’un objet, à façon, par des artisans. Ce juste milieu pourrait être celui où chacun bricole à la mesure de son talent grandissant, produisant les objets dont il a réellement besoin et se soustrayant à la dictature des normes qui ne l’intéressent guère. Le lave-main en béton, par exemple, est livré sans garantie. Et pourtant, une batterie de tests lui a permis de valider une étanchéité satisfaisante de plus de 24 heures sans que le niveau d’eau ne baisse, grâce à son coffrage lisse qui ferme les pores du béton. Les fixations en attente ou les réservations pour la robinetterie répondent aux exigences du plombier qui le mettra en place. C’est un travail d’équipe.

Comme le soulignait élégamment un garagiste, dans le bâtiment, tout est affaire de débrouillardise, de mise au point de détail unique, de bricolage au sens noble du terme, de prouesse d’inventivité. A contrario, en mécanique, dans la majeure partie des cas, il faut attendre patiemment la livraison de la pièce de la Suzuki Bandit qui fait défaut. Cette passivité nous est insupportable !

Nos pièces ont donc à cœur de s’adapter à l’usage (changeant ?) qu’en voudrait faire leur propriétaire et non pas de rendre ce dernier esclave de ces petites choses qui nous entourent.

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

D'A LAB : Tissu tech

À l’occasion de la dernière Design Week de m…

TECHNIQUES : Dossier faça…

En neuf ou en rénovation, en parement, vêture,…

PRODUITS UTILES

OttomanoOlevwww.olevlight.com  Panneaux …

D'A LAB : Soustraction pos…

À la Biennale Design de Saint-Étienne était …

TECHNIQUES : Salles de bai…

Selon Yves Danielou, président de l’Associatio…

PRODUITS UTILES

Intercalaires Saflex® FlySafeTM 3D PVBEastmanwww.…

TECHNIQUES : LUMIÈRES INT…

Deux ans de pandémie, deux années de travail a…

(1/5) Hôtel JW Marriott, …

L’hôtel Marriott a subi une rénovation compl…

(2/5) Restaurant Pedzouill…

Des produits fermiers, un décor campagnard et de…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Les produits de la rédaction

D'A LAB : Tissu tech Publié le 07/09/2022

À l’occasion de la dernière Design Week de milan était présentée dans le nouveau lieu d… [...]

TECHNIQUES : Dossier façades 2022, Impressions et surimpressions Publié le 06/09/2022

En neuf ou en rénovation, en parement, vêture, enduit ou bardage, la façade n’est plus à l… [...]

PRODUITS UTILES Publié le 05/09/2022

OttomanoOlevwww.olevlight.com  Panneaux colorés Bisol SpectrumOscaro Powerwww.oscaro-pow… [...]

D'A LAB : Soustraction positive Publié le 07/07/2022

À la Biennale Design de Saint-Étienne était présentée « Maison Soustraire, a posteriori … [...]

TECHNIQUES : Salles de bains & équipements sanitaires Publié le 06/07/2022

Selon Yves Danielou, président de l’Association française des industries de la salle de bains … [...]

PRODUITS UTILES Publié le 05/07/2022

Intercalaires Saflex® FlySafeTM 3D PVBEastmanwww.eastman.com MetroGlass et mosaïques customi… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
39     01 02
4003 04 05 06 07 08 09
4110 11 12 13 14 15 16
4217 18 19 20 21 22 23
4324 25 26 27 28 29 30
4431       

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…