Diller Scofidio + Renfro pour le musée des transports de Budapest

Rédigé par Marie-Anne DUCROCQ
Publié le 08/03/2019

Les new-yorkais Diller Scofidio + Renfro et leurs partenaires hongrois de l’agence Teampannon dessineront le nouveau musée hongrois des transports, un des plus populaires du pays, selon le maire de Budapest. 12 équipes hongroises et étrangères participaient à cette compétition internationale.


L’équipe composée des agences Reichen et Robert, Ralph Appelbaum Associates et de l’agence hongroise Péter Kis est arrivée en deuxième position de la compétition, l’agence hongroise Architect Studio en troisième. Foster+Partner et les allemands GMP Partners, ont tous deux été gratifiés d’une mention. Les britanniques David Chipperfield et Caruso St John, l’agence française Lacaton Vassal, et le danois Bjarke Ingels participaient eux aussi.  


En novembre 2017 le gouvernement hongrois décide de déplacer le musée hongrois des transports de Varosliget, son emplacement actuel, vers un ancien site de réparation des transports, fermé en 2009. Le nouveau terrain, deux fois plus grand que l’ancien, est situé entre le centre-ville et le quartier de Kőbánya, que le maire de la ville, István Tarlós, souhaite redynamiser.


Le Diesel Hall, construit entre 1958 et 1962, est une vaste structure industrielle composée de 9 travées de 110 mètres de long. Elle sera réhabilitée et prolongée par une extension. Un nouveau hall d’exposition viendra se glisser sous la moitié de la structure existante, cette partie du musée abritant les plus grosses pièces : wagon, tramway, bus, etc… Un autre bâtiment, surmonté d’un « toit flottant », devrait offrir une vue panoramique sur le site et les environs. Il accueillera les expositions permanentes, retraçant l’histoire des transports en Hongrie et leur impact international, une bibliothèque technique, un centre de documentation, et un site de réparation technique. Les architectes dessineront également un nouveau parvis sur plusieurs niveaux qui prolongera les espaces d’exposition à l’extérieur.  


Le projet devrait être livré en 2024.


Les articles récents dans Actus brèves

Les fantasmes modernistes de Shanon Bool au CCC Publié le 18/03/2019

Le Centre culturel canadien à Paris présente la première exposition monographique consacrée à … [...]

La TINY [BAU]HAUS, en tournée pédagogique Publié le 18/03/2019

Première étape de l’exposition itinérante pour le centenaire du Bauhaus à Paris, du 19 mars au… [...]

ALA pour le Learning center de l’Université Lyon 2 Publié le 13/03/2019

Le groupement mené par les finlandais ALA, associés à l’architecte Nicolas Favet, les… [...]

Deux tours en une : 51 N4E et l’AUC pour le ZIN de Bruxelles Publié le 13/03/2019

Bruxelles aussi rafraîchit ses monolithes noirs. Les agences bruxelloises 51N4E et Jaspers-Eyers,… [...]

Bruneseau : Un Nouvel R déjà entendu Publié le 12/03/2019

Le Pavillon de l'Arsenal a présenté lundi soir, le groupe Nouvel R, lauréat de l’appel à… [...]

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 11/03/2019

Depuis le 29 janvier et jusqu'au 13 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…