Double bind : la création du nouvel accueil du musée Cluny

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 07/10/2014

Article paru dans le d'A n°230

Ce concours semble emblématique du double bind (du double commandement contradictoire) qui gît au fond de toute commande architecturale, même la plus triviale : « Fais ! Mais surtout, je t’en prie, ne fais pas ! Construis-moi un édifice qui signale, mais ne fais pas un signal ; élève ce matin un bâtiment digne de ces lieux et promets-moi que je pourrais le démonter ce soir si je le veux ; prouve-moi que ton édifice pourra ultérieurement se développer, mais sache bien que tu auras très peu de chance d’être un jour le maître d’œuvre de cette extension… »

Pour le piéton qui remonte le boulevard Saint-Michel, le square de Cluny et les ruines des thermes antiques se présentent comme une épreuve, un chantier perpétuel qui marque une césure dans la continuité urbaine. Comme si, à travers une faille spatiotemporelle, un des sites archéologiques qui creusent Rome et en constituent le genius loci faisait brutalement irruption dans l’ordre haussmannien. Des affiches accrochées à la grille classée en fer forgé qui ceinture la zone vantent les mérites d’un musée du Moyen-Âge dont le passant ne peut avoir qu’une image imprécise. (...)


Mesuré : Bernard Desmoulin (lauréat)

La proposition de Bernard Desmoulin parvient habilement à naviguer entre les écueils de la réversibilité et de l’évolutivité. Elle pourrait se lire comme la parfaite application à l’architecture de l’oxymore, cette figure de rhétorique réunissant deux termes antinomiques.


Brillant : K Architectures

Karine Herman et Jérôme Sigwalt alignent leur extension sur la rue Du-Sommerard tout en la concevant comme un cube en tension à cause de son plan en forme de trapèze allongé. Leur proposition se glisse devant le bâtiment du XIXe sans l’altérer.


Flamboyant : Philippe Prost - AAPP

Philippe Prost promet d’envelopper complètement le bâtiment du XIXe siècle et d’en araser la toiture afin de parfaire son intégration. L’extension vient ainsi occuper l’emprise de la terrasse et s’étend au sud pour s’aligner scrupuleusement sur la rue Du Sommerard. 


Ordinaire : Architectures Adelfo Scaranello

La proposition d’Adelfo Scaranello vient se coller au bâtiment existant. À l’ouest, face au boulevard, un claustra en bois peint est suspendu à la manière d’une tapisserie sur son support. Véritable écran venturien, sa composition horizontale cherche à renvoyer à l’alternance de l’opus mixtum des murs romains.


Irréversible : Francisco Mangado y Asociados - Nicolas Laisné Associés & SCPA Lagneau

Contrairement aux autres projets, l’extension de Francisco Mangado tend à s’affirmer d’emblée comme une construction pérenne et cherche à absorber le haut parallélépipède du XIXe siècle, dont la toiture à quatre pentes est avantageusement remplacée par une terrasse.


Composition du jury


Membres avec voix délibérative :

Président du jury :

-Monsieur Vincent Berjot, directeur général des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication, ou son représentant,

Au titre des personnalités dont la participation représente un intérêt particulier au regard du concours :

-Madame Marie Christine Labourdette, directrice, chargée des musées de France, direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication,

-Madame Elisabeth Taburet-Delahaye, directrice du musée national du Moyen-Âge

-Madame Isabelle Maréchal, cheffe de service, chargée du patrimoine, direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication,

-Madame Véronique Chatenay-Dolto, directrice régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, Monsieur Christophe Vallet, président de l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture,

Au titre des personnalités qualifiées au regard de l’objet du concours :

-Monsieur Marc Barani, architecte

-Monsieur François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques

-Monsieur Vincent Lacaille, architecte urbaniste de l’Etat

-Monsieur Philippe Madec architecte

-Monsieur Raphaël Voinchet, architecte

 

Au titre des membres du jury ayant voix consultative :

-Madame Sophie Jugie, directrice du musée des Beaux-arts de Dijon

-Monsieur Bruno Lambert, mairie de Paris 

-Madame Sabine Laubertin, agent comptable de l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture

-Le représentant de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, absent

 

Assistaient également à la réunion du jury :

-Monsieur Jean-Pierre Dufay, directeur général de l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture

-Madame Lila Dida, chargée de mission de  l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture

-Monsieur Christophe Clément, adjoint Pôle muséographie, direction générale des patrimoines du ministère de la Culture

-Monsieur Michel Huynh, conservateur en chef du musée de Cluny

-Madame Laurence Schlumberger-Guedj, architecte conseil, direction générale des patrimoines du ministère de la Culture


Lisez la suite de cet article dans : N° 230 - Octobre 2014

Les articles récents dans Concours

Cinq manières de repenser la dalle de La Défense Publié le 24/02/2021

Sous la dalle de La Défense, les parkings, les zones techniques comme les tunnels du RER A et… [...]

Fondation « Meet Us » : concours pour un complexe hôtelier dans le secteur du MEETT à Toulouse Publié le 04/01/2021

Comme dans un roman de science-fiction : sur un site hostile à proximité de la « Voie lactée… [...]

Neuf manières d’expier, Concours pour le musée de l’Exil sur l’emplacement de l’ancienne gare d ’Anhalt à Berlin Publié le 04/11/2020

Après le Musée juif, le Mémorial aux juifs assassinés d’Europe et la Topographie de la Terreur… [...]

Du privé au public : Concours pour le Domaine Charlot à Beausoleil Publié le 12/10/2020

Beausoleil, une cité atypique qui aurait pu être décrite par Italo Calvino dans Les Villes… [...]

Qu’est-ce qu’une école de commerce ? Concours pour la Toulouse Business School Publié le 25/08/2020

Après la récente construction de son école d’économie réalisée par l’agence Grafton,… [...]

Où est l’architecture ? Concours pour le centre aquatique olympique, Saint-Denis Publié le 01/07/2020

Paris 2024, la stratégie se veut vertueuse : réutilisation des équipements existants et… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
0901 02 03 04 05 06 07
1008 09 10 11 12 13 14
1115 16 17 18 19 20 21
1222 23 24 25 26 27 28
1329 30 31     

> Questions pro

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…