École maternelle, Saint-Gilles. NAS Architecture

Architecte : NAS Architecture
Rédigé par les architectes
Publié le 22/12/2021

Nouvelle lecture du lieu

Le projet se situe à Saint-Gilles, commune de 13 000 habitants accolée au Parc National de la Camargue, dans le département du Gard en Occitanie. Le site d’intervention s’articule entre la limite du Centre-ville et le début du tissu pavillonnaire, dans un entre-deux à l’identité transitoire. En raison de la vétusté de l’équipement, la commune souhaitait engager des travaux de réhabilitation importants en site occupé. Le bâtiment, construit en 1953 par l’architecte E.F CHABANNE pour être des bains-douches, est devenu une école maternelle en 1979, lui conférant de fait une architecture singulière et des espaces atypiques. L’école se compose maintenant de quatre salles de classes, d’un dortoir, d’une cantine, d’espaces enseignants, de lieux périscolaires, d’un hall faisant office de préau intérieur et de deux cours.

 

L’école sur le toit

Le parti-pris d’extension se base sur l’importance de libérer le sol pour valoriser les cours de récréation. Ainsi, il a été décidé d’agir à l’instar d’un palimpseste en prenant possession des toitures existantes. Se superposent donc des entités, des systèmes constructifs et des temporalités bâties différentes. La structure bois a été privilégiée pour sa rapidité de mise en œuvre, pour garantir un chantier propre et pour mettre en avant l’utilisation de matériaux bio-sourcés.

 

Une ouverture vers la Ville

Le projet d’extension met en place un jeu de porosité entre intérieur et extérieur. À l’aube il révèle par transparence la structure de ses espaces, en opposition aux reflets de la journée et aux opacités des stores l’après-midi. Ces ouvertures sont la résultante d’une volonté de mettre en avant le rythme de la structure primaire et un dimensionnement des baies permettant de respecter la règlementation thermique. Les panneaux d’aluminium se soulèvent à rythme irrégulier, rompant la cadence rigoureuse de la structure bois. Ainsi, les ouvertures invitent le paysage dans les salles de classe, rythmant l’image de la ville qu’ils cadrent. Au cœur de l’école se dévoile un atrium, véritable lieu d’articulation et de rassemblement, qui permet de mettre en relation perpétuelle les espaces réhabilités du RDC et les espaces créés à l’étage.

 

Des espaces d’apprentissage

La structure en bois modèle l’identité des lieux de l’école, participe à son acoustique et matérialise son ambiance. L’extension s’organise autour d’une trame centrale regroupant les gaines et les rangements, libérant ainsi les plateaux pour garantir la flexibilité et l’évolution de l’édifice dans le temps. Les volumes intérieurs sont généreux et jouent avec le bâtiment existant pour offrir des lieux pédagogiques de qualité qui mettent en valeur le patrimoine de la Ville de Saint-Gilles.

L’intervention sur le bâtiment existant a eu pour but de clarifier au mieux les espaces, en retrouver les volumes et rendre son architecture de nouveau lisible. Les façades ont été traitées en cohérences avec les plans originels tout en s’adaptant au programme actuel du lieu.

 

Une construction responsable

Avec une intervention en site occupé il était important d’avoir une intervention rapide, propre et sécurisée. L’ensemble de la structure bois a été réalisée en atelier et assemblée sur site. Les matériaux utilisés sont limités et correspondent au système constructif mis en place. Cette retenue permet d’offrir des lieux appropriables par les enfants tout en valorisant une expression architecturale honnête. L’école de Saint-Gilles a pour vocation de participer au défi majeur que représente la réhabilitation de bâtiments publics dans les villes de petites et moyennes échelles. Le projet se veut donc porteur d’une identité pragmatique dans la simplicité de son extension et dans l’attention portée à la réhabilitation.

Au croisement des systèmes urbains, l’école maternelle « Les Calades » offre une dualité d’expression volontairement lisible qui interroge et témoigne de l’évolution du lieu.



Maîtres d'ouvrages : Ville de Saint Gilles – SPL Agate

Maîtres d'oeuvres : NAS architecture

Entreprises :

-          VRD : ASTP

-          Démolition Gros Œuvre : SGF BTP

-          Charpente, Façade bardage : STRUCTURE BOIS COUVERTURE

-          Etanchéité : ACEI

-          Cloison doublage faux plafonds : ACEI

-          Menuiserie Extérieure : TECHNIHABITAT

-          Menuiserie Intérieure : TABUSSE MENUISERIE

-          Sol souple : SOCAMO

-          Sol dur : SABATIER CARRELAGE

-          Peinture : SUD AMENAGEMENT

-          Façade enduit : CHAARANE

-          Courant fort / faible : CAMARGUE ELECTRICITE

-          CVC / Plomberie : HERVE THERMIQUE

Surface SHON : 770 m² intérieur + 520 m² extérieur

Cout : -

Date de livraison : 2019

 Vue principale<br/> Crédit photo : NAS Architecture  Vue intérieure principale<br/> Crédit photo : NAS Architecture  Salle de classe<br/> Crédit photo : NAS Architecture  Cour arrière<br/> Crédit photo : NAS Architecture  Axonométrie <br/> Crédit photo : NAS Architecture Plan R+1<br/> Crédit photo : NAS Architecture

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
1801 02 03 04 05 06 07
1908 09 10 11 12 13 14
2015 16 17 18 19 20 21
2122 23 24 25 26 27 28
2229 30 31     

> Questions pro

25 ans d’expérience sur les grands projets universitaires qui montrent les limites des PPP et le …

Qu'il s'agisse de la récente construction de l'ENS Paris-Saclay, de la complexe restructuration du campus de Jussieu ou plus récemment du Campus Con…

MOP ou conception-réalisation, comment faire le bon choix ?

Pour les maîtres d’ouvrage occasionnels, puiser dans la palette des procédures de marchés publics tient souvent du casse-tête au moment de lance…

Les architectes français et l’Ukraine, un an de solidarité

Depuis le début de la guerre en Ukraine, des architectes français s’efforcent d’aider et de soutenir les architectes ukrainiens à travers les a…