Entretien avec André Kempe (atelier Kempe Thill) : Vous avez dit classique ?

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 05/05/2022

Portrait des architectes - de gauche à droite : André Kempe, Olivier Thill

Article paru dans d'A n°298

À peine sorti de la gare de Rotterdam, André Kempe m’entraîne dans sa voiture vers l’usine Van Nelle conçue par Leendert Van der Vlugt et Joannes Brinkman (1926- 1931), qui monte lentement vers la voie rapide comme un monstre de verre et d’acier. Nous contournons le bâtiment principal et nous entrons au nord dans un de ses anciens entrepôts à proximité d’un canal. Un vaste espace libre éclairé zénithalement s’ouvre alors, où, sur des tables strictement alignées, les différentes équipes de nationalités différentes travaillent sur leurs projets respectifs parmi les plantes et les livres.

D’a : Comment êtes-vous venu à l’architecture ?

Je suis né en Allemagne de l’Est en 1968. Mes parents n’étaient pas architectes, mais, enfant et adolescent, je dessinais spontanément des bâtiments et des structures. Et un jour, en me regardant faire, mon père m’a dit, pensivement, que je pourrais peut-être devenir architecte. Je devais avoir une quinzaine d’années et cela m’a beaucoup impressionné. Peu de temps plus tard, j’ai rencontré un architecte que connaissait ma famille et qui m’a expliqué son métier, ce qui m’a conforté dans cette voie. Après le bac et le service militaire je me suis donc naturellement inscrit en architecture à Dresde, où j’ai rencontré Oliver Thill. 

Nous avons passé toute notre jeunesse dans le monde communiste. Nous avons vécu la chute du mur de Berlin et nous avons ensuite connu, en commençant nos études, l’ouverture à l’Ouest et le capitalisme. Nous faisons partie de ce que l’on appelle en Allemagne la « génération heureuse ». Une génération qui n’a pas connu les frustrations des précédentes.  (...)

Les articles récents dans Le Grand Entretien

Entretien avec OFFICE KGDVS, Kersten Geers & David Van Severen : Les lois de la géométrie Publié le 28/03/2022

J’ai rendez-vous avec les fondateurs de OFFICE rue de la Loi à Bruxelles, un quartier… [...]

Entretien avec Pierre Hebbelinck : Quand les relations deviennent formes Publié le 25/02/2022

À Liège, au-dessus d’un rond-point et d’un grand axe routier, je m’engage sous un ciel… [...]

Entretien avec Manuel Aires Mateus : Tu travailleras beaucoup Publié le 09/12/2021

Lausanne, Plateforme 10 : le nouveau pôle muséal s’étend sur l’emplacement d’anciens… [...]

Entretien avec Bruther : Objets en fonctionnement Publié le 16/11/2021

Arc en rêve, Bordeaux. Je m’attendais à une grande rétrospective des… [...]

Entretien avec Édouard François : Travaux manuels Publié le 18/10/2021

À peine ai-je mis un pied dans l’agence qu’Édouard François m’entraîne déjà pour voir… [...]

Entretien avec Paul Chemetov : Être architecte Publié le 02/09/2021

Nous voici au 4, square Masséna dans le 13e arrondissement : une imbrication de constructions… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …