Entretien avec Éric Alonzo : le CIR : un moyen de solidifier l’économie des petites agences ?

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 03/05/2018

Dossier réalisé par Cyrille VÉRAN
Dossier publié dans le d'A n°262

Éric Alonzo a rejoint le petit groupe d’experts chargés d’évaluer les dossiers des architectes candidats au crédit impôt recherche auprès du MESRI. Il fait part de l’intérêt de sa mission à déterminer le contenu de la recherche et de l’innovation en architecture tout autant que de la difficulté de la profession à discriminer les travaux de R&D de leur production courante.

D’a : Dans quel contexte avez-vous été sollicité pour expertiser les dossiers des postulants au CIR ?

Lorsque les agences d’architecture ont commencé à déclarer le CIR, le ministère de l’Enseignement supérieur (MESRI) a été contacté par l’administration fiscale pour évaluer des dossiers sur lesquels il avait peu d’expertise spécialisée. Il a donc sollicité un premier expert puis, sous l’ampleur des demandes, le cercle s’est élargi à plusieurs experts pour toute la France, tous rattachés à des écoles d’architecture. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
31   01 02 03 04
3205 06 07 08 09 10 11
3312 13 14 15 16 17 18
3419 20 21 22 23 24 25
3526 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…