Entretien avec Jacques Herzog : La responsabilité de l’architecte

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 23/11/2017

Article paru dans le d'A n°258

Avec Pierre de Meuron, Jacques Herzog a su mettre au point un laboratoire d’architecture capable de concevoir une architecture qui reste aussi inventive que rigoureusement maîtrisée aux quatre coins du globe. Avec OMA et le Renzo Piano Building Workshop, les deux Bâlois et leur agence sont peut-être les seuls à avoir atteint cette taille sans se répéter ou avoir dilué leur talent. Nous inaugurons ce mois-ci une série de grands entretiens que nous avons a confiés à Richard Scoffier, qui est allé cet été à Bâle engager un dialogue avec Jacques Herzog.

 

Propos recueillis par Richard Scoffier, le 5 août 2017

D’a : Stades de Bâle, de Munich, de Bordeaux et bientôt de Chelsea, vous êtes pratiquement les seuls architectes/auteurs à être parvenus à vous imposer sur ce type de commande. La grande salle de l’Elbphilharmonie et l’atrium de la Tate Modern semblent entretenir des parentés avec ces grands lieux de rassemblement où une communauté prend conscience d’elle-même, comme si l’architecture était toujours une réflexion sur l’être ensemble.

Jacques Herzog : Cet aspect de « l’expérience collective » est sans doute important. Mais la première tâche de l’architecte qui fait un stade, une salle de concert ou un musée, c’est de permettre d’assister à un match, d’écouter un concert ou de voir une exposition dans les meilleures conditions possible. Il doit tout faire pour que le public puisse parfaitement saisir ce qui se passe sur un terrain ou sur une scène. Mais comment ? Comment faire des architectures qui amplifient les moments de perception des spectateurs/visiteurs ? (...)

Les articles récents dans Le Grand Entretien

Entretien avec Bernard Tschumi : Transgressions Publié le 12/10/2020

Non, cette fois-ci je ne retrouverais pas Bernard Tschumi au Rouquet, boulevard Saint-Germain,… [...]

Entretien avec Patrick Bouchain : Transferts Publié le 25/08/2020

Le lundi 18 mai, une semaine après le déconfinement, je rejoins Patrick Bouchain,… [...]

Entretien avec Tadao Ando : L’architecture de l’existence Publié le 30/06/2020

À peine après avoir franchi le seuil de l’agence, je le reconnais, dans cet espace … [...]

Entretien avec Marc Barani (2/2) : « C’est dans la tension entre l’instant et le temps que les choses se jouent » Publié le 04/05/2020

Quelque temps avant la conception de l’École nationale supérieure de photographie d’Arles,… [...]

Entretien avec Marc Barani (1/2) : L’avenir est forcément pluridisciplinaire Publié le 03/05/2020

Impossible de se retrouver face à face en ces temps d’épidémie et de confinement. Nous sommes… [...]

Entretien avec Herman Hertzberger : Repenser le lien de l'individu à la communauté Publié le 03/04/2020

Entretien avec Herman Hertzberger, le 11 mars 2020Tout essoufflé par l’escalier, je pousse… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…