Entretien avec Paulo Mendes da Rocha : Combats singuliers

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 08/10/2019

Article paru dans le d'A n°275

J’ai rendez-vous à São Paulo avec une proche de Paulo Mendes da Rocha pour visiter le Sesc 24 de Maio, une institution sociale et culturelle réalisée il y a deux ans. Helena Ayoub Silva me guide ensuite à travers les rues de ce quartier très actif vers le siège de l’Institut des architectes du Brésil, un immeuble moderniste datant des années 1950. Nous montons au cinquième étage, occupé depuis quarante ans par l’architecte vivant le plus respecté du Brésil. Il nous attend sur un plateau largement vitré, saturé de tables de travail désertées et de hauts meubles à plans sur lesquels se dressent de nombreuses maquettes d’études. Le Pritzker Prize de 91 ans m’invite avec une affabilité exquise à m’asseoir en face de lui et commence à me parler lentement en français.

D’a : Comment êtes-vous devenu architecte ?

Mon engagement dans l’architecture remonte à mes plus lointains souvenirs. J’ai grandi dans une ambiance particulière. Je peux dire que mon père m’a élevé dans le culte du faire. Dans les conversations avec ses amis comme à table à la maison, il était toujours question de réalisations terminées ou en cours d’études.

Mon père était ingénieur maritime, spécialiste de construction navale, et totalement habité par sa profession. Il collaborait à la conception d’aménagements portuaires, de jetées, de digues et j’ai été couvé dans ce climat très exclusif. (...)

Les articles récents dans Le Grand Entretien

Entretien avec Pierre Caye : Des pistes pour le « dur désir de durer » Publié le 02/04/2021

Pourquoi parler d’un livre de philosophie dans une revue d’architecture ? Pourquoi dire que… [...]

Entretien avec Patrick Berger : dessiner, construire, penser Publié le 24/02/2021

J’ai rendez-vous avec Patrick Berger dans un appartement du quartier du Châtelet. C’est au… [...]

Entretien avec Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal : Le vrai confort, c'est la liberté Publié le 30/12/2020

Présentiel ou distanciel ? Je choisis de m’enfoncer dans la rue d’Avron, toujours animée… [...]

"L'architecte est avant tout un prestataire de services", Entretien avec Eduardo Souto De Moura Publié le 04/11/2020

J’avais demandé à rencontrer Eduardo Souto de Moura lors de l’inauguration de la Comédie… [...]

Entretien avec Bernard Tschumi : Transgressions Publié le 12/10/2020

Non, cette fois-ci je ne retrouverais pas Bernard Tschumi au Rouquet, boulevard Saint-Germain,… [...]

Entretien avec Patrick Bouchain : Transferts Publié le 25/08/2020

Le lundi 18 mai, une semaine après le déconfinement, je rejoins Patrick Bouchain,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
13   01 02 03 04
1405 06 07 08 09 10 11
1512 13 14 15 16 17 18
1619 20 21 22 23 24 25
1726 27 28 29 30   

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…