Expérimentations décarbonées avec le biochar : une solution miracle ?

Rédigé par Tarik ABD EL GABER
Publié le 05/05/2023

Prototypes de briques cimentbiochar produites en 2020 par la team Jackalope de la faculté de sciences appliquées de Rochester (États-Unis).

Article paru dans d'A n°307


En 1966, dans la forêt amazonienne, Wim Sombroek cartographiait de larges étendues d’un certain type de sol. Cet agronome néerlandais ouvrait ainsi le champ de recherche sur la terra preta, terre noire en brésilien, un type de sol aux propriétés de fertilisation incomparables. Aujourd’hui désigné par le terme « biochar » (de biomass et charcoal, charbon), ce matériau est obtenu par la pyrolyse de matières organiques en milieu très pauvre en oxygène. Utilisé dans de très nombreux domaines grâce à ses propriétés physiques et chimiques, ce supermatériau fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études et expérimentations quant à son application dans l’industrie de la construction.

Dans notre dossier technique sur les « Bétons en transitions » publié en avril 2021 (n° 288), nous évoquions plusieurs pistes de développement plus vertueuses pour ce matériau connu comme l’un des plus émetteurs de gaz à effet de serre. Guillaume Meunier, directeur du pôle environnement du bureau d’études Elioth, passait au crible l’appellation « béton bas carbone » qui se répandait alors dans les catalogues des cimentiers avides de greenwashing. Il expliquait que l’obtention du label bas carbone tenait à la dilution de clinker dans du « laitier ». Ce composant calcaire demeurant malgré tout hautement émetteur de CO2 à sa production, la conclusion était claire : la clé pour un béton réellement bas carbone se trouve, entre autres, dans la quantité de clinker qu’il contient. C’est donc du côté des ingrédients du béton que notre regard se tourne et en particulier vers le biochar, un composant organique qui pourrait à terme se substituer au moins partiellement au clinker.

Le biochar est issu d’une pyrolyse de matière organique sans oxygène à très hautes températures (de 400 à 800 °C). La majorité du biochar est produite à partir de biomasse végétale, en particulier des déchets agricoles ou des algues. Il est également possible de le produire à partir de fumier de bétail, la seule condition étant l’absence d’oxygène lors de la montée en température. Nous côtoyons ce matériau plus que l’on ne l’imagine : le biochar est en effet utilisé (...) 

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Vers une normalisation des…

Dans la lignée du béton de chanvre, le groupe d…

Une couverture tout en sou…

Comment concilier, finesse, légèreté, luminosit…

Fenêtre sur contes : un s…

En 2016, l’agence Kengo Kuma And Associates (KKA…

Par-delà le boulevard pé…

Aux confins de la ligne 13 du métro parisien, la …

La terre crue donne un nou…

On croyait les techniques de fabrication additive …

Construction en terre crue…

Difficile d’y échapper : la terre crue s’inst…

Le réemploi de terre cuit…

Plus évident pour le design de mobilier ou les e…

Alliage high-tech pour fa…

Habituellement utilisé pour l’industrie médi…

Faut-il bannir le béton ?

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas …

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> D’A Lab - Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

Vers une normalisation des bétons biosourcés Publié le 29/04/2024

Dans la lignée du béton de chanvre, le groupe de travail La Guilde Sable Vert a révélé en… [...]

Une couverture tout en souplesse. Halle des sports et pavillon d’accueil dans le parc du lycée Michelet de Vanves, par Explorations Architecture et le BET EVP Publié le 07/04/2023

Comment concilier, finesse, légèreté, luminosité et élégance pour couvrir des terrains de spor… [...]

Fenêtre sur contes : un skypool entre ciel et eau - Musée Andersen à Odense, Danemark, par Kengo Kuma and Associates Publié le 09/03/2023

En 2016, l’agence Kengo Kuma And Associates (KKAA) remporte le concours pour l’extension du mus… [...]

Par-delà le boulevard périphérique : Un prototype de serre urbaine de Lacaton & Vassal et Gaëtan Redelsperger Publié le 07/02/2023

Aux confins de la ligne 13 du métro parisien, la première couronne compte l’une des dernières f… [...]

La terre crue donne un nouveau souffle à l’impression additive Publié le 01/12/2022

On croyait les techniques de fabrication additive par impression 3D reléguées au passé – un on… [...]

Construction en terre crue : Un mégabloc bouleverse les règles Publié le 21/10/2022

Difficile d’y échapper : la terre crue s’installe dans le paysage du BTP! À l’heure actuell… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
22     01 02
2303 04 05 06 07 08 09
2410 11 12 13 14 15 16
2517 18 19 20 21 22 23
2624 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…