FACES - Du brutalisme tempéré

Rédigé par Jean-François CABESTAN
Publié le 20/11/2023

Article paru dans d'A n°312

Après une phase consacrée au travail en agence, à l’enseignement, ainsi qu’à la maturation de projets à caractère expérimental, l’agence parisienne FACES créée en 2012 s’est consacrée depuis lors à de nombreuses opérations de logement social. Elle vient de livrer à Nantes coup sur coup trois importants projets. Dans deux d’entre eux, le couple que forment Marceau Lépinay et Perrine Belin y affronte la question de l’intervention sur l’existant en milieu prédéterminé, en faveur d’un habitat généreux, en dépit de budgets restreints, et accessible à tous.

L’agence tire son nom – de même qu’elle lui donne un coup de chapeau – de la revue genevoise du même nom. Revue que le duo lisait avec assiduité dans les années 1990 et 2000, époque à laquelle un Martin Steinmann ou un Jacques Lucan y écrivaient régulièrement. L’histoire de FACES est aussi un peu une affaire de famille. Si Perrine évoque son grand-père ingénieur, qui consacrait beaucoup de son temps au dessin, c’est en commençant ses études qu’elle découvre le monde de l’architecture. Marceau a quant à lui un père architecte, à Nantes – Jean-Marie Lépinay, par ailleurs diplômé de l’École de Chaillot –, où il a réalisé de nombreux équipements. C’est ainsi que Marceau appréhende dès le plus jeune âge la culture d’une agence d’architecture, faite de charrettes, de réalisations de maquettes, de visites et de voyages d’études. Au terme d’une dizaine d’années d’aléas et d’expériences diverses, et grâce à l’obtention de plusieurs commandes, Marceau et Perrine décident d’ouvrir leur agence. Jean-Marie rejoint quelque temps la société FACES, dont il suit à distance les premiers projets avant de cesser d’exercer. Le couple vole alors de ses propres ailes selon un parcours qui les amène progressivement à beaucoup construire à Nantes.

C’est à quelques années de distance que Marceau et Perrine – ils ont six ans d’écart – s’inscrivent et se forment à l’ENSA de Versailles. Marceau de 1987 à 1994, Perrine de 1993 à 2000. L’équipe enseignante comprend des figures hautes en couleur, parmi lesquels Jean Castex, renommé pour ses cours d’histoire et de théorie, illustrés au tableau en d’impressionnantes perspectives éclatées, Olivier Girard pour son enseignement du projet, Yves Roujon et Luc Vilan pour leurs ateliers de relevés à Damas (Syrie). Mais ce sont surtout des enseignements de personnalités aussi contrastées que celles d’Henri Gaudin et de Patrick Germe que se sont imprégnés les apprentis-architectes (...)

Les articles récents dans Parcours

L’art de la maintenance architecturale et sociale - Brunnquell et André Publié le 29/04/2024

Si le plaisir d’exercer son métier d’architecte dans une boutique en rez-de-chaussée vous exp… [...]

MARS architectes - En même temps Publié le 01/04/2024

Depuis 2022, comme dans le film de Tim Burton Mars attacks !, l’agence Mars fondée par Julien B… [...]

arba - Construire et habiter nomade Publié le 11/03/2024

L’histoire de l’agence arba démarre en 2002. Sihem Lamine – tout juste sortie de … [...]

Barrault Pressacco : Vers un rationalisme environnemental Publié le 14/12/2023

Depuis 2007, Thibaut Barrault et Cyril Pressacco bâtissent ensemble leur vision de l’architectur… [...]

Atelier PNG - Une architecture de l’attention Publié le 11/10/2023

Depuis la double implantation de l’atelier PNG, à Paris et au pied des Alpes, Nicolas Debicki, Gr… [...]

L’agence Vurpas - L’unité architecturale restaurée Publié le 04/09/2023

Installée à Lyon, l’agence Vurpas Architectes s’entoure de compétences multiples pour mener … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…