Gio Ponti : hommage(s) parisien(s)

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 19/12/2018

Le Musée des Arts Décoratif (MAD) prolonge de presque trois mois l’exposition « Tutto Ponti archi-designer ». La première rétrospective française consacrée à Gio Ponti, sera finalement ouverte jusqu’au 5 mai 2019. D’autres événements à destination des professionnels viennent compléter l’hommage rendu au travail de l’architecte du célèbre gratte-ciel Pirelli à Milan.

Ouverte au public depuis le 19 octobre au Musée des Arts Décoratifs (MAD), l’exposition « Tutto Ponti archi-designer » présente l’œuvre de Gio Ponti de 1921 à 1978. Avec une scénographie réalisée par l’agence Wilmotte & Associés, cette première rétrospective française révèle au grand public la carrière pluridisciplinaire de l’italien. De la céramique, aux verreries, en passant par le mobilier, l’architecture ou les revues, l’exposition souligne avec plus de 500 pièces toutes les facettes de son travail.

 

À lire : Gio Ponti, une modernité italienne

 

Musée des Arts Décoratifs (MAD) : 107 Rue de Rivoli, 75001 Paris

                                                           Jusqu’au 5 mai 2019



 

Bon à savoir :

 

Les professionnels pourront prolonger ce voyage dans l’univers moderne et singulier de Gio Ponti avec deux autres expositions.

 

 

Gio Ponti et Olivari

Le showroom Ballauff accueillera « Olivari, 100 ans de poignées ». Depuis les années 1930, Olivari s’entoure de designers et d’architectes notoires pour concevoir des poignées artisanales. Distributeur français du fabricant, Ballauff expose l’évolution de leurs produits depuis les années 1930 jusqu’à aujourd’hui. Avant de travailler avec des professionnels de renommée internationale comme Rem Koolas ou Toyo Ito, la famille Olivari a pu collaborer avec de célèbres italiens, notamment Gio Ponti. Trois prototypes originaux pensés par le concepteur en 1956 pour Olivari font partie du parcours de l’exposition : Amello, Cono (1956) créée pour la Villa Planchart à Carracas et Lama qui se retrouve dans la célèbre Tour Pirelli de Milan.

 

Showroom Ballauff : 21 Place des Vosges, 75004 Paris

                                   Sur rendez-vous, jusqu’au 10 février 2019.



 

Gio Ponti et Molteni

Le Lab du showroom RBC présente « Vivere alla Ponti », architecture du quotidien. Le distributeur RBC Paris propose de découvrir les rééditions par Motelni&C du mobilier Gio Ponti. Grand curateur de l’exposition « Tutto Ponti », la famille Molteni a lancé il y a 8 ans la réédition de certaines pièces du designer. Avec Molteni heritage, l’éditeur a signé une collection qui comprend des meubles et des accessoires conçus par Gio Ponti. Contrairement à Cassina, Fontana Arte (mobilier), Olivari (poignées) ou Ideal Standard (salle de bains), Molteni n’a pas eu la chance de travailler avec l’architecte italien, mais ses recherches rigoureuses ainsi que sa collaboration avec les Archives Gio Ponti, lui ont permis d’enrichir progressivement sa collection. Ce mobilier sera, dans le cadre de l’exposition, accompagné de panneaux et de plans explicatifs qui suivent le parcours architectural du Milanais.

 

Showroom RBC : 40 rue Violet, 75015 Paris

                               Sur rendez-vous, jusqu’au 28 février 2019.

 

 

 

 

 

 

Les articles récents dans Actus brèves

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 23/01/2019

Du 29 janvier au 13 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles… [...]

Diller Scofidio + Renfro lève le voile sur la Salle de Concert de Barbican Publié le 22/01/2019

L’architecte Elizabeth Diller, cofondatrice de Diller Scofidio + Renfro, dévoile les premières… [...]

Triennale de Milan : neuf projets représenteront la France Publié le 18/01/2019

Autour du thème « Broken Nature : Design Takes on Human Survival », la 22e… [...]

20 lauréats pour réinventer les dessous parisiens Publié le 16/01/2019

Les lauréats de la seconde édition de « Réinventer Paris » ont été annoncés… [...]

L’impression 3D s’invite à l’École des Ponts ParisTech Publié le 08/01/2019

L’École des Ponts ParisTech invite les acteurs de l’architecture et de la construction à… [...]

Hashim Sarkis : grand curateur de la 17e Biennale d’Architecture de Venise Publié le 07/01/2019

Après les architectes irlandaises Yvonne Farell et Shelley McNamara, fondatrices de l’agence… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
01 01 02 03 04 05 06
0207 08 09 10 11 12 13
0314 15 16 17 18 19 20
0421 22 23 24 25 26 27
0528 29 30 31    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…