Grand Débat National : la voix des architectes

Rédigé par Marie-Anne DUCROCQ
Publié le 25/03/2019

Le Conseil national de l’Ordre a publié 155 propositions pour l’architecture et l’urbanisme à partir des 1500 contributions recueillies sur le site Grand-debat.archi. En février, l’Ordre des architectes avait mis en place une plate-forme en ligne sur laquelle architectes et autres professionnels du cadre bâti pouvaient prendre la parole dans le cadre du Grand Débat National. Les propositions ont été synthétisées en un cahier communiqué à la mission du Grand Débat National le 18 mars. Il sera également remis  aux membres du gouvernement en charge du débat, ainsi qu’au ministre de la Culture.

Le mal-être qui a initié la crise des gilets jaunes semble s’enraciner, entre autre, dans un « mal-habiter » lié à la mauvaise gestion du territoire, de la réglementation de la construction, au déséquilibre entre métropole et province et au manque de « soin » accordé aux petites villes… Pour  ces nombreuses raisons le conseil national de l’Ordre a estimé que les architectes, forts de l’expérience de ces problématiques, avaient leur mot à dire. Et l’on peut dire que les propositions foisonnent !


Les suggestions recensées entre le 8 février et le 15 mars correspondent aux quatre catégories proposées initialement : habiter (59 propositions), aménager (35), financer (26),  participer (11). A celles-ci s’est ajoutée une cinquième, qui concerne plus directement la profession d’architecte, et qui recueille 20 propositions.


Sans surprise, on trouve des réponses aux problèmes majeurs de la crise actuelle : favoriser la décentralisation, la solidarité entre métropoles et villes moyennes, arrêter les lotissements prévoyant du zoning, investir les terrains inoccupés des lotissements existants, stopper la création des centres commerciaux en dehors des villes, etc.


D’autres sont plus inattendues : transformer les friches commerciales des périphéries en logements ; autoriser l’augmentation du droit de construire pour les surélévations ; encourager le logement co-générationnel par des typologies innovantes ; mettre en place un bonus-malus sur la taxe foncière pénalisant l’étalement urbain au bénéfice de l’investissement en cœur de bourg ; établir un système d’“architectes de garde” pour le conseil aux élus et aux particuliers, etc.


La profusion des suggestions donne de nombreuses pistes d’aménagement du territoire, de transformation de l’habitat, d’investissement des habitants, de solidarités territoriales. D’autres concernent des aspects très précis de la profession d’architecte, comme la simplification des démarches administratives, les planchers des honoraires, le niveau des retraites, etc. Ces revendications sont légitimes, mais écoutera-t-on autant la voix des architectes si elle prend des accents corporatistes ? Ce grand débat est l’occasion de rappeler que de nos manières d’habiter peuvent émerger des troubles politiques. Les architectes ont peut-être aujourd’hui l’opportunité de trouver une oreille plus attentive aux questions qu’ils soulèvent d’habitude. Leur discours sera d’autant plus audible qu’il ne se réduit pas à la défense des intérêts d’une profession mais  s’il reste au service d’un débat qui est national.

Les articles récents dans Actus brèves

31e Édition du praemium Imperiale: les lauréats 2019 Publié le 17/09/2019

Pour sa 31ème édition, l'agence Tod Williams Billie Tsien a reçu le prix Praemium Impériale.… [...]

Sou Fujimoto révèle sa vraie nature Publié le 04/09/2019

Pour accompagner la récente et médiatisée livraison de l’Arbre Blanc à Montpellier,… [...]

Des grands noms de l’architecture s’insurgent contre le projet de la Gare du Nord Publié le 03/09/2019

Dans une tribune du journal Le Monde ce matin, des grands noms de l’architecture s’insurgent… [...]

Prix Aga Khan d’Architecture, les 6 lauréats Publié le 02/09/2019

Tous les trois ans, le prix Aga Khan récompense des projets qui tendent à établir de nouveaux… [...]

Musée des Beaux-Arts de Reims, une renaissance très attendue Publié le 25/07/2019

« Cette fois, c’est la bonne ! », aurait pu s’exclamer le maire de Reims, Arnaud Robinet. La… [...]

Architectures amazoniennes au pavillon du Brésil Publié le 24/07/2019

Jair Bolsonaro, dans une tirade climatosceptique, se défendait vendredi dernier de mettre en… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
35      01
3602 03 04 05 06 07 08
3709 10 11 12 13 14 15
3816 17 18 19 20 21 22
3923 24 25 26 27 28 29
4030       

> Questions pro

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…