Groupe scolaire Jean Rostand, Quartier de l'Epine, Lille Hellemmes. SAM Architecture

Architecte : SAM Architecture
Rédigé par les architectes
Publié le 18/12/2021

L’école Jean Rostand se situe au cœur du quartier de l’Epine, au sud d’Hellemmes : ancienne cité de cheminots construite dans les années 70. Le quartier situé entre boulevards et voies ferrées est peu connu des Lillois. Les enjeux d’un tel projet sont nombreux pour la commune, qui appuie le renouveau du quartier sur la création d’un groupe scolaire capable de désaturer la commune toute entière.  Le nouveau groupe scolaire permet d’accueillir 5 classes maternelles et 8 classes élémentaires ainsi qu’un espace de restauration. Il est dimensionné pour environ 360 enfants.  

 

Plus qu’un équipement pédagogique, le groupe scolaire est un équipement public majeur. Il permet une mutualisation de fonctions d’accueil municipal et s’ouvre autant aux enfants que sur la ville. Le bâtiment du nouveau groupe scolaire s’insère dans les typologies alentour. Il s’érige en R+1 et occupe moins de la moitié de la surface de la parcelle, afin de préserver un maximum d’espaces en pleine terre.  Son alignement en limite parcellaire permet de compléter la typologie de l’îlot autant que de restituer à la ville la moitié du terrain comme jardin municipal.

 

Le projet dialogue avec l'environnement en fonction des orientations sur rue et jardin : d'un côté, la façade urbaine en brique assure une certaine intimité aux fonctions de l'école et s'inscrit dans la matérialité du quartier. De l'autre côté, la façade, orientée sur le jardin, est entièrement vitrée avec des châssis bois. Elle bénéficie de l’intimité paysagère de ce cœur d’îlot végétal. Le projet est complémentaire de l’existant autant par son échelle maîtrisée que par les formes et matériaux qu’il emploie. L’usage de la brique en façade permet de réinterpréter dans un appareillage sauvage un matériau qui constitue l’identité du quartier. L'usage de matériaux bruts, qu'il s'agisse du béton en RDC ou du bois à l'étage rend lisible la structure du lieu pour ses usagers. La forme autant que les matériaux employés permettent d’inscrire le projet dans un contexte architectural précis, celui d’un quartier en mutation qui conserve une forte identité Lilloise.

 

Les espaces répondent à une préoccupation commune à notre équipe : celle de créer une valeur d’usage à des espaces a priori secondaires. La salle de restauration peut accueillir une pièce supplémentaire, devenir l'antichambre d'une salle de classe pendant des travaux en petits groupes… Le but est de proposer un maximum d’usages dans un espace, que chaque pièce puisse potentiellement abriter plusieurs fonctionnalités. Le bâtiment doit devenir aussi ouvert et flexible que possible aux futurs détournements de ses utilisateurs.

 

Plus qu'une institution publique, le groupe scolaire a davantage été pensé comme un village à l'échelle et au service de l'enfant, avec sa place centrale (la cour commune), ses lieux de rassemblement (salle polyvalente, salle de motricité), son restaurant, sa bibliothèque, son parc, son terrain de jeux et de sport, et les maisons de ses habitants : les salles de classe. Les cours sont des dalles minérales qui portent pavillons scolaires et coursives. Plus qu’un bâtiment, l’école est un territoire en deux niveaux qui laisse la part belle à la liberté de mouvement des élèves et à l’expérimentation pédagogique.

 

Le bâtiment atteint les performances du label environnemental allemand PASSIVHAUS, avec des exigences très élevées concernant la consommation d’énergie, la qualité des matériaux, le confort d’été et le confort visuel, acoustique et olfactif. Le projet se veut résolument contemporain pour le confort de vie des enfants, des enseignants, du personnel, des parents et, plus largement, de la communauté de Hellemmes. Il s’inscrit dans une démarche de durabilité écologique et sociétale qui prend en compte le coût global de l’investissement que représente cet équipement pour la ville.



Maître d’ouvrage

Ville de Lille

Hôtel de Ville, place Augustin Laurent 59033 LILLE

 

Maitrise d’œuvre

Sam architecture

Bollinger & Grohmann (structure),

Elements Ingénierie (fluides et HQE )

Betelec (électricité)

Ecallard (économiste)

BEHAL (BET cuisines)

Philippe Bauer Programmation (pilote de chantier OPC)

Altia (acousticien)

 

Entreprises

Rabot Dutilleul Construction (fondations, gros oeuvre)

Goudalle Charpente (charpente bois)

PMN (menuiseries extérieures et façades brique)

Batimco (couverture Aluminium, étanchéité zinguerie)

Coexia Aménagement Intérieur (menuiseries intérieures)

BMR (serrurerie)

Stami (cloison, doublage, plafonds suspendus)

Opigez Sols Et Murs (sols, carrelages, faïences)

Rudant Et Fils (sols souples, peinture)

Orona Ouest-Nord (ascenseur)

De Graeve (équipements de cuisine)

Ramery Énergies Agence Thermic (plomberie, chauffage, électricité)

STPI (VRD, espaces verts)

 

Coût

6 930 823 € HT

 

Surface

3 097 m²

 

Calendrier

Concours 2016 - livraison 2020

Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : D R Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : D R Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : D R Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : D R Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture Groupe scolaire Jean Rostand. SAM Architecture

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…