Habiter la planète, atlas mondial de l’architecture traditionnelle et vernaculaire

Rédigé par Jean DETHIER
Publié le 06/12/2017

Article paru dans le d'A n°259

Cet ambitieux et volumineux ouvrage révèle le vertigineux changement d’appréciation assumé en cinq générations à l’égard du patrimoine mondial des architectures vernaculaires. Dès les années 1920, les avant-gardes exprimaient à l’égard des témoignages de ces « cultures populaires traditionnelles » un fréquent mépris, les percevant comme « primitifs et arriérés » ; et donc antinomiques avec leurs ambitions modernistes de « machines à habiter » calibrées pour un « homme universel » aux besoins élémentaires prétendus partout identiques. Il a fallu attendre 1963 pour que – dans sa célèbre exposition « Architecture Without Architects » présentée au musée d’Art moderne de New York (et en 1968 à Paris au musée des Arts décoratifs) – l’architecte autrichien Bernard Rudofsky ose dénoncer l’irresponsable futilité, mégalomanie et dangerosité de ce dogme mondialiste. Il est alors le premier à préconiser la quête alternative et pragmatique de sources d’inspiration humanistes au sein de l’immense répertoire mondial des habitats vernaculaires qu’il valorise.

Amorcée depuis un demi-siècle, cette mutation idéologique et culturelle majeure se poursuit, se diversifie et s’amplifie ; et, désormais, même chez les ingénieurs qui en apprécient les notoires ingéniosités. Les bâtisseurs d’aujourd’hui y cherchent les clefs d’une « intelligence constructive » qu’il est indispensable de redécouvrir, d’actualiser et de rationaliser ; notamment pour faire face aux défis prioritaires de l’écologie et du changement climatique. Cette encyclopédie savamment argumentée et illustrée révèle l’exceptionnelle diversité géoculturelle de ces patrimoines ancestraux. Ce livre (géant) valorise leurs capacités à utiliser – partout et au mieux – les seuls matériaux naturels locaux. Face à la gabegie « insoutenable » des matériaux industrialisés qui se poursuit et s’aggrave – le ciment produit à lui seul 6 % du CO2 mondial –, cet ouvrage constitue une précieuse synthèse mondiale (400 pages) complétée (sur 60 pages) par l’ébauche (trop timide) du « vernaculaire contemporain », parfois nommé « critical regionalism » : ces exemples éloquents de plus en plus nombreux, de toniques architectures récentes qui ont su intelligemment bénéficier des leçons des bâtisseurs anonymes ; notamment en revalorisant les usages de la terre crue, du bois, du bambou et autres ressources naturelles désormais incontournables. Ce monument éditorial est complété par un chapitre (40 pages) dédié aux récents acquis pour une nouvelle « science des matériaux » qui a notamment été stimulée, depuis deux décennies en France, par le CRATerre et AMàCO.


Habiter la planète, atlas mondial de l’architecture traditionnelle et vernaculaire, Sandra Piesik (sous la direction de), éditions Flammarion, octobre 2017, 600 p XXL (30 x 40 cm !), plus d’un millier d’illustrations, le tout avec un (indispensable) « coffret-valise », 120 euros.

Les articles récents dans Livres

Choix de la librairie Archipel Publié le 16/12/2019

Urbanisme de l’espoir, Projeter des horizons d’attente, sous la direction de Panos Mantziaras… [...]

Choix de la librairie Imbernon Publié le 16/12/2019

The Lying Forest – La Forêt couchée, Stanislas Zakarian, Olivier Navelet, Arnaud Maïsetti et … [...]

Choix de la librairie Mollat Publié le 16/12/2019

Habiter la Terre, l’art de bâtir en terre crue, Jean Dethier, Flammarion, 25 x 32 cm, 512 p., 99… [...]

Choix de la librairie Volume Publié le 16/12/2019

Alternative Histories, Jantje Engels et Marius Grootveld, Drawing Matter, 24 x 30 cm, 204 p., 45… [...]

L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir Publié le 16/12/2019

Habiter la terre. L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir, Jean… [...]

Fernand Pouillon et l’Algérie Publié le 16/12/2019

Selon Auguste Perret, « l’architecture, c’est ce qui fait de belles ruines ». Celui qui fut le… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
18    01 02 03
1904 05 06 07 08 09 10
2011 12 13 14 15 16 17
2118 19 20 21 22 23 24
2225 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…

Deux opportunités d’aide à la recherche

Face aux difficultés du métier d’architecte, une aide à la recherche est toujours une opportunité idéale pour orienter, confirmer ou même…