L’hypothèse d’une sociabilité

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 03/04/2020

En écho à la morphologie des tours et barres voisines, les premiers logements neufs conçus par les architectes germe&JAM à Épinay-sur-Seine épousent la forme de deux bâtiments solitaires. Mais par leur habile implantation, ils nouent un dialogue autour d’une cour commune, la pièce fondatrice du projet, en belvédère sur un bois et un lointain. Un lieu avenant dans ce quartier enclavé, qui nous rappelle que la sociabilité s’amorce dans les interstices de l’habitat.


Alors qu’il y a cinquante ans s’érigeaient les tours et les barres le long de la voie ferrée, le nom de la rue de l’Avenir incarnait-il sans doute la promesse d’un vivre-ensemble radieux. Celle-ci accueille en tout cas aujourd’hui les premiers logements sociaux d’une extension résidentielle priée de contribuer au renouvellement urbain du grand ensemble, et dont la coordination a été confiée à l’architecte urbaniste Philippe Panerai.

La première opération, réalisée par germe&JAM, adopte le gabarit de deux bâtiments R+4 perpendiculaires à la rue, au traitement quasiment identique mis à part la couleur distinctive de chacun (enduit blanc et brique rouge). Au plan-masse de Philippe Panerai, qui suggérait une figure en équerre, l’implantation transgressive fait valoir son urbanité. Pour les architectes, ces deux objets qui pourraient apparaître solitaires établissent un lien morphologique avec les tours et barres voisines et le système de plots qu’avait proposé l’architecte urbaniste pour l’extension urbaine. En présentant leur petit côté sur rue, ils se protègent aussi de la voie ferrée qui jouxte l’opération. Surtout, cette implantation les fédère autour d’une cour centrale, cadrée précisément pour établir une perméabilité visuelle entre la rue et le paysage arboré alentour. C’est la pièce fondatrice du projet. Sa simple présence préfigure l’animation qui peut naître dans cette unité de voisinage – et le quartier – avec l’arrivée des habitants. Augmentée d’espaces intermédiaires étirés dans la profondeur de la parcelle (pourtant pas si grande), cette cour organise dans un enchaînement de seuils la progression du public à l’intime, de la ville au logis, dans une conception qui révèle l’importance accordée à ces espaces intermédiaires pour installer un habitat serein. (...)



Maîtres d'ouvrages : OPH Plaine Commune Habitat
Maîtres d'oeuvres : germe&JAM architecture.territoires, architectes ; Axio, économie ; EVP ingénierie, structure ; WOR ingénierie, fluides et environnement ; Pierre Pasquini, acoustique
Entreprises : Coredif
Surface SHON : 2 952 m2 SDP, 2 730 m2 SHAB
Coût : 4 804 000 euros HT, y compris VRD et aménagement extérieur
Date de livraison : début de projet, 2015 ; livraison, 2019

Vue sur les deux bâtiments et leurs grandes loggias orientées sud-ouest<br/> Crédit photo : GABBARDO Denis La cour fédératrice, une fenêtre sur le paysage introduite par un enchainement de seuils depuis l'espace public<br/> Crédit photo : GABBARDO Denis Plan-masse<br/> Crédit photo : dr - La morphologie du projet vise à faire le lien entre les tours et les barres de ce quartier<br/> Crédit photo : GABBARDO Denis La morphologie du projet vise à faire le lien entre les tours et les barres de ce quartier<br/> Crédit photo : GABBARDO Denis Un banc, une placette calepinée en brique<br/> Crédit photo : GABBARDO Denis

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de darchitectures.com
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Bureaux d’AMAA Workshop, Arzignano, Italie Publié le 09/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Alias srl - Marco Mettifogo Maîtres d'oeuvres : AMAA, collaborative… [...]

Siège social de Confcooper, Rome, Italie Publié le 09/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Confcooper Società CooperativaMaîtres d'oeuvres : It’s, Parallel Digital… [...]

Bureaux de Zonnige Kempen, Westerlo, Belgique Publié le 09/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Zonnige Kempen Maîtres d'oeuvres : Rotor, Anne-Lise Bouillon, Lionel… [...]

Siège social de Star Engineers, Hanoi, Vietnam Publié le 09/06/2020

Maîtres d'ouvrages : Star Engineers Maîtres d'oeuvres : Studio VDGA ; Deepak … [...]

Centre R&D de Sammode, Lamotte-Beuvron, France Publié le 09/06/2020

Maîtres d'ouvrages : SRIC (Sammode Research and Innovation Center) Maîtres d'oeuvres :… [...]

Bureaux de MAD, Paris, France Publié le 09/06/2020

Maîtres d'ouvrages : MAD NetworkMaîtres d'oeuvres : cut architectures, Nabil Aissaoui, Clemence… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
27  01 02 03 04 05
2806 07 08 09 10 11 12
2913 14 15 16 17 18 19
3020 21 22 23 24 25 26
3127 28 29 30 31   

> Questions pro

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…

Deux opportunités d’aide à la recherche

Face aux difficultés du métier d’architecte, une aide à la recherche est toujours une opportunité idéale pour orienter, confirmer ou même…