Inguimbertine - Restructuration de l'Hôtel-Dieu en bibliothèque-Musée à Carpentras Tranche 1A : la bibliothèque

Rédigé par les architectes
Publié le 14/12/2017

Prenant place dans l’ancien Hôtel-Dieu (bâtiment du XVIIIe siècle classé Monument Historique), le projet consiste à créer une bibliothèque-musée, concept initié par Mr d’Inguimbert, évêque de Carpentras, mêlant dans un établissement unique les ressources patrimoniales, livresques, et artistiques de la Ville.

 

Ne voulant remettre en cause la morphologie de l’édifice, qui en fait la force, quelques aménagements ponctuels et choisis offrent de nouvelles ouvertures à cet équipement pour lui donner l’attractivité attendue auprès d’un large public. Des cheminements, prenant appui sur la composition de l’Hôtel Dieu et sur la présence des cours, créent la perméabilité souhaitée.

 

En s’appuyant sur un schéma directeur établi en concertation avec le maître d’ouvrage, le projet est réalisé en plusieurs tranches opérationnelles :

1. La bibliothèque multimédia, inaugurée en novembre 2017 (tranche 1A).

2. Les espaces d’accueil, le plateau « logistique » et les ateliers pédagogiques (tranche 1B).

3. Le Musée, les réserves et les bureaux de l’administration (tranche 2).

 

Préservant l’identité patrimoniale de l’Hôtel-Dieu, l’atelier Novembre a cherché à valoriser les espaces en créant de nouveaux usages avec des choix d’implantation intégrant à la fois l’histoire du lieu, la typologie des espaces et leur morphologie, dans un dialogue « plein/vide » permanent.

Ainsi le circuit de visite emprunte de manière privilégiée les espaces majeurs de l’édifice comme l’escalier d’honneur et le grand vestibule – qui invitent le public à la découverte de l’histoire des lieux – ou l’escalier des religieuses et la galerie – qui donnent accès au musée.

Occupant les « interstices » de la construction d’origine, un Hall, fait de métal et de verre, proposera dans la tranche 1B une nouvelle ouverture sur le jardin, puis, au-delà sur le paysage du Mont Ventoux.

 

En dialogue avec l’architecture préexistante, la contemporanéité de l’écriture signifie la nouvelle vocation de l’Hotel-Dieu. Le Musée et la Bibliothèque s’organisent alors de part et d’autre d’une belle centralité qui amplifie la symétrie originelle de l’édifice. Prolongeant le concept de l’Ingimbertine, la mixité des parcours (touristes, lecteurs, chercheurs…) se veut propice aux échanges et rencontres.



FICHE TECHNIQUE

 

Maître d’ouvrage

Ville de Carpentras

 

Équipe de maîtrise d’œuvre

Architectes

Atelier Novembre (architecte mandataire), François Botton (architecte MH)

Bureaux d’études

Artelia (TCE - Economie), Anne Bourdais (Muséographie), Jean-Paul Lamoureux (Acoustique), Hervé Audibert

(Conception lumière), WA75 (Scénographie), Tessibat (Sécurité-Prévention)

 

Programme

Transfert de la bibliothèque Inguimbertine et des musées de Carpentras dans le bâtiment de l’Hôtel-Dieu classé Monument Historique

 

Surface du projet

16 110 m² SHON dont bibliothèque : 1 770 m² SU

 

Coût des travaux

18 M€ H.T. dont tranche 1A : 5,5 M€ H.T.

 

Calendrier

Tranche 1A : livrée en novembre 2017

Tranche 1B (espaces d’animation culturelle et accueil) : prévue au premier semestre 2018

Tranche 2 (musée et réserves) : prévue en 2019

-<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji -<br/> Crédit photo : Shimmura Takuji Plan RDC Plan R+1 Projet par tranches Coupe du bâtiment - Répondre aux contraintes du site: relier les niveaux entre eux et corriger l'introversion actuelle de l'édifice en proposant de nouveaux cheminements. Coupe sur la face avant-plan Coupe transversale sur aile sud-ouest Coupe transversale sur la mezzanine

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Le Hangar habité : Transformation d’un hangar industriel en deux maisons, Chantepie Publié le 01/07/2021

Maîtres d'ouvrages : SCIMaîtres d'oeuvres :  Haddock ArchitectureEntreprises… [...]

Startup Lions Campus - Turkana, Kenya Publié le 30/06/2021

Maîtres d'ouvrages : Learning Lions gUG (haftungsbeschränkt), Geltendorf, GermanyMaîtres… [...]

De l'Ecole Nationale d'Arts Décoratifs à la Cité internationale de la Tapisserie, Aubusson Publié le 22/05/2021

Maîtres d'ouvrages : Syndicat mixte de la Cité internationale de la tapisserieMaîtres… [...]

Groupe scolaire dans le quartier de l’Épine Publié le 21/05/2021

Maîtres d'ouvrages : Ville de Lille - Hellemes Maîtres d'oeuvres : Sam architecture… [...]

Groupe Scolaire Antoine de Ruffi Publié le 30/04/2021

Maîtres d'ouvrages : Euroméditerranée Maîtres d'oeuvres : TAUTEM Architecture (mandataire),… [...]

Collège pour 700 élèves à Champier dans l'Isère Publié le 22/03/2021

Maîtres d'ouvrages : Département de l'IsèreMaîtres d'oeuvres : Coco architecture et Jean De… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
26   01 02 03 04
2705 06 07 08 09 10 11
2812 13 14 15 16 17 18
2919 20 21 22 23 24 25
3026 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…