Inguimbertine - Restructuration de l'Hôtel-Dieu en bibliothèque-Musée à Carpentras Tranche 1A : la bibliothèque

Architecte : Atelier Novembre (architecte mandataire), François Botton (architecte MH)
Rédigé par les architectes
Publié le 14/12/2017

Prenant place dans l’ancien Hôtel-Dieu (bâtiment du XVIIIe siècle classé Monument Historique), le projet consiste à créer une bibliothèque-musée, concept initié par Mr d’Inguimbert, évêque de Carpentras, mêlant dans un établissement unique les ressources patrimoniales, livresques, et artistiques de la Ville.

 

Ne voulant remettre en cause la morphologie de l’édifice, qui en fait la force, quelques aménagements ponctuels et choisis offrent de nouvelles ouvertures à cet équipement pour lui donner l’attractivité attendue auprès d’un large public. Des cheminements, prenant appui sur la composition de l’Hôtel Dieu et sur la présence des cours, créent la perméabilité souhaitée.

 

En s’appuyant sur un schéma directeur établi en concertation avec le maître d’ouvrage, le projet est réalisé en plusieurs tranches opérationnelles :

1. La bibliothèque multimédia, inaugurée en novembre 2017 (tranche 1A).

2. Les espaces d’accueil, le plateau « logistique » et les ateliers pédagogiques (tranche 1B).

3. Le Musée, les réserves et les bureaux de l’administration (tranche 2).

 

Préservant l’identité patrimoniale de l’Hôtel-Dieu, l’atelier Novembre a cherché à valoriser les espaces en créant de nouveaux usages avec des choix d’implantation intégrant à la fois l’histoire du lieu, la typologie des espaces et leur morphologie, dans un dialogue « plein/vide » permanent.

Ainsi le circuit de visite emprunte de manière privilégiée les espaces majeurs de l’édifice comme l’escalier d’honneur et le grand vestibule – qui invitent le public à la découverte de l’histoire des lieux – ou l’escalier des religieuses et la galerie – qui donnent accès au musée.

Occupant les « interstices » de la construction d’origine, un Hall, fait de métal et de verre, proposera dans la tranche 1B une nouvelle ouverture sur le jardin, puis, au-delà sur le paysage du Mont Ventoux.

 

En dialogue avec l’architecture préexistante, la contemporanéité de l’écriture signifie la nouvelle vocation de l’Hotel-Dieu. Le Musée et la Bibliothèque s’organisent alors de part et d’autre d’une belle centralité qui amplifie la symétrie originelle de l’édifice. Prolongeant le concept de l’Ingimbertine, la mixité des parcours (touristes, lecteurs, chercheurs…) se veut propice aux échanges et rencontres.



FICHE TECHNIQUE

 

Maître d’ouvrage

Ville de Carpentras

 

Équipe de maîtrise d’œuvre

Architectes

Atelier Novembre (architecte mandataire), François Botton (architecte MH)

Bureaux d’études

Artelia (TCE - Economie), Anne Bourdais (Muséographie), Jean-Paul Lamoureux (Acoustique), Hervé Audibert

(Conception lumière), WA75 (Scénographie), Tessibat (Sécurité-Prévention)

 

Programme

Transfert de la bibliothèque Inguimbertine et des musées de Carpentras dans le bâtiment de l’Hôtel-Dieu classé Monument Historique

 

Surface du projet

16 110 m² SHON dont bibliothèque : 1 770 m² SU

 

Coût des travaux

18 M€ H.T. dont tranche 1A : 5,5 M€ H.T.

 

Calendrier

Tranche 1A : livrée en novembre 2017

Tranche 1B (espaces d’animation culturelle et accueil) : prévue au premier semestre 2018

Tranche 2 (musée et réserves) : prévue en 2019

-<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji -<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji Plan RDC Plan R+1 Projet par tranches Coupe du bâtiment - Répondre aux contraintes du site: relier les niveaux entre eux et corriger l'introversion actuelle de l'édifice en proposant de nouveaux cheminements. Coupe sur la face avant-plan Coupe transversale sur aile sud-ouest Coupe transversale sur la mezzanine

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
22  01 02 03 04 05
2306 07 08 09 10 11 12
2413 14 15 16 17 18 19
2520 21 22 23 24 25 26
2627 28 29 30    

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…