J'imprime ma maison

Rédigé par Xiral SEGARD
Publié le 06/05/2016

Article paru dans le d'A n°244

L’impression 3D était jusqu’ici réservée aux réalisations de petites dimensions contraintes par la taille des machines. Aujourd’hui, plusieurs entreprises travaillent sur des machines robotisées de très grandes dimensions, qui seraient capables de réaliser des maisons en béton imprimé. Cette nouvelle technologie serait économe en matériaux, puisque le béton n’est déposé que là où cela est nécessaire. De nombreux défis restent néanmoins à relever : définir le bon matériau, le temps de séchage, garantir la résistance et établir de nouvelles normes de construction.

La société WinSun en Chine a réalisé par le procédé d’impression 3D une série de 10 prototypes de maisons individuelles en vingt-quatre heures pour moins de 3 500 euros. Préfabriqués en usine, les murs ont été assemblés sur le site. Le béton imprimé est fabriqué à partir de déchets industriels, de ciment à prise rapide et d’un agent solidifiant. Ce nouveau procédé de fabrication permettrait, selon la société, d’économiser 60 % de matériau, diminuerait le temps de mise en œuvre de 70 % tout en réduisant de 80 % les coûts de production.

Dimensions de l’imprimante : 32 x 10 x 6,6 m.

www.yhbm.com



Aux États-Unis, le docteur Behrokh Khoshnevis développe le concept du Contour Crafting. Le bâtiment serait imprimé sur site directement grâce à un immense portique qui roulerait sur des rails et déposerait le béton du bâtiment par les contours. La machine serait capable d’imprimer des structures de 7 mètres de long sur 4,50 mètres de large, et de 2 mètres 44 de haut.

www.bkhoshnevis.com

www.contourcrafting.org



L’entrepreneur Andrey Rudenko réalise actuellement l’extension du Lewis Grand Hotel à Angeles, aux Philippines. La structure de cet ensemble mesure 10,5 mètres de large par 12,5 mètres de long, et 3 mètres de haut.

L’imprimante conçue aux États-Unis a été montée aux Philippines. La matière imprimée est un béton conçu à partir de composants en sables volcaniques. Au final, il aura fallu près de 100 heures pour bâtir la structure de l’habitation, sans compter le temps nécessaire à la pose des tuyaux et des câbles électriques. Une fois fini, l’espace de plus de 130 m² sera équipé d’un jacuzzi et d’un grand salon.

www.totalkustom.com


> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

À Croissy-Beaubourg, le…

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons…

Béton de chanvre :…

Lorsqu’ils conçoivent ce projet en 2015 pour…

Impression 3D : La…

Depuis la petite dizaine d’années que…

Réemploi in situ : Une…

Quand en 1992 l’agence SCAU remporte le…

De la tuile solaire à…

Après des décennies de développement, la…

Bétons immergés : des…

Le 21 septembre dernier, dans la rade de…

Des ailes pour…

Est-il révolu, le temps où il fallait, dans…

Rendez-vous en bauge…

Comparée au pisé ou aux adobes qui ont fait …

Design itératif : «…

La récente exposition consacrée à…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

À Croissy-Beaubourg, le premier ERP en parpaing de chanvre Publié le 18/10/2021

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons écologiques sont porteurs d’innovation et de… [...]

Béton de chanvre : l’isolation comme acte d’architecture Publié le 03/09/2021

Lorsqu’ils conçoivent ce projet en 2015 pour Paris Habitat, les architectes Thibaut Barrault et… [...]

Impression 3D : La fabrication additive, toujours d'actualité ? Publié le 23/03/2021

Depuis la petite dizaine d’années que l’impression 3D fait des émules sur le marché… [...]

Réemploi in situ : Une façade en granite transformée en terrazzos Publié le 28/02/2021

Quand en 1992 l’agence SCAU remporte le concours pour la construction du siège de… [...]

De la tuile solaire à l'enveloppe du bâtiment : "Le moment est venu" Publié le 06/01/2021

Après des décennies de développement, la production d’énergie solaire est en train de faire… [...]

Bétons immergés : des infrastructures portuaires biomimétiques Publié le 09/11/2020

Le 21 septembre dernier, dans la rade de Cherbourg, on pouvait assister à l’immersion de… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…