J'imprime ma maison

Rédigé par Xiral SEGARD
Publié le 06/05/2016

Article paru dans le d'A n°244

L’impression 3D était jusqu’ici réservée aux réalisations de petites dimensions contraintes par la taille des machines. Aujourd’hui, plusieurs entreprises travaillent sur des machines robotisées de très grandes dimensions, qui seraient capables de réaliser des maisons en béton imprimé. Cette nouvelle technologie serait économe en matériaux, puisque le béton n’est déposé que là où cela est nécessaire. De nombreux défis restent néanmoins à relever : définir le bon matériau, le temps de séchage, garantir la résistance et établir de nouvelles normes de construction.

La société WinSun en Chine a réalisé par le procédé d’impression 3D une série de 10 prototypes de maisons individuelles en vingt-quatre heures pour moins de 3 500 euros. Préfabriqués en usine, les murs ont été assemblés sur le site. Le béton imprimé est fabriqué à partir de déchets industriels, de ciment à prise rapide et d’un agent solidifiant. Ce nouveau procédé de fabrication permettrait, selon la société, d’économiser 60 % de matériau, diminuerait le temps de mise en œuvre de 70 % tout en réduisant de 80 % les coûts de production.

Dimensions de l’imprimante : 32 x 10 x 6,6 m.

www.yhbm.com



Aux États-Unis, le docteur Behrokh Khoshnevis développe le concept du Contour Crafting. Le bâtiment serait imprimé sur site directement grâce à un immense portique qui roulerait sur des rails et déposerait le béton du bâtiment par les contours. La machine serait capable d’imprimer des structures de 7 mètres de long sur 4,50 mètres de large, et de 2 mètres 44 de haut.

www.bkhoshnevis.com

www.contourcrafting.org



L’entrepreneur Andrey Rudenko réalise actuellement l’extension du Lewis Grand Hotel à Angeles, aux Philippines. La structure de cet ensemble mesure 10,5 mètres de large par 12,5 mètres de long, et 3 mètres de haut.

L’imprimante conçue aux États-Unis a été montée aux Philippines. La matière imprimée est un béton conçu à partir de composants en sables volcaniques. Au final, il aura fallu près de 100 heures pour bâtir la structure de l’habitation, sans compter le temps nécessaire à la pose des tuyaux et des câbles électriques. Une fois fini, l’espace de plus de 130 m² sera équipé d’un jacuzzi et d’un grand salon.

www.totalkustom.com


> Autres produits dans la même catégorie

De l'âge de glace à…

Depuis dix ans, Karola Dierichs et Achim Menges…

Tissage de lin en façade…

Situé au 140, boulevard Clichy dans le 18e …

Super, Quercus suber, les…

D’abord et toujours utile pour boucher les…

Inventer la fraîcheur

En écho au concours « faire » et aux ambitions…

Accessibilité : en finir…

Dans le jargon professionnel, on les appelle les …

Quand la céramique…

Depuis 2010, Martin Bechthold dirige un atelier…

Vers la fin du logement…

Tandis que les architectes se mobilisent contre…

Blocs en stock - Du…

Spécialisé depuis plus de…

Splash, plouf, scrack ! -…

Impressionnisme en tie…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

De l'âge de glace à l'ère numérique Publié le 10/12/2018

Depuis dix ans, Karola Dierichs et Achim Menges dirigent un laboratoire de recherche fondamentale… [...]

Tissage de lin en façade du cinéma Wepler Publié le 02/11/2018

Situé au 140, boulevard Clichy dans le 18e arrondissement parisien, le cinéma Wepler a fait… [...]

Super, Quercus suber, les nouveaux usages du liège Publié le 01/10/2018

D’abord et toujours utile pour boucher les bouteilles de porto ou de Dom Pérignon, le … [...]

Inventer la fraîcheur Publié le 30/08/2018

En écho au concours « faire » et aux ambitions affichées de la Ville de Paris de penser… [...]

Accessibilité : en finir avec les salles de bains moches Publié le 25/06/2018

Dans le jargon professionnel, on les appelle les « produits d’assistance pour personnes en… [...]

Quand la céramique devient structurelle Publié le 03/05/2018

Depuis 2010, Martin Bechthold dirige un atelier de recherche au sein de l’École supérieure de… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
01 01 02 03 04 05 06
0207 08 09 10 11 12 13
0314 15 16 17 18 19 20
0421 22 23 24 25 26 27
0528 29 30 31    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…