KEDGE BS, domaine de Luminy, Marseille. GPAA Architectures

Rédigé par les architectes
Publié le 16/12/2021

Principales composantes du projet

Le bâtiment s’organise sur huit niveaux. Chaque étage s’articule autour de la rue intérieure, colonne vertébrale du projet. De part et d’autre de cette circulation principale sont desservies des ailes, se composant de : 20 salles de cours, de plateaux de bureaux administratifs, de 20 brain bubbles et de deux espaces-phares: l’entrepreneurship et le HUB, généreux espaces en double hauteur.
A noter également : un amphithéâtre couvert pouvant accueillir 350 personnes et 2600m² de terrasses accessibles au public.

Contraintes du site

Un site exceptionnel : à la lisière du parc National des Calanques, au coeur du domaine de Luminy, face au Mont Puget. Un site où il a fallu composer avec des contraintes de tous ordres : un dénivelé vertigineux à fleur de roche, un site boisé, soumis aux risques des feux de forêts. De nombreuses incidences en ont découlé: création d’une voie pompier ceinturant le site, intégration d’un système d’aspersion sur les façades et les parterres végétalisés des terrasses et préservation d’une bande écologique notamment.

Idées fortes du projet

Un site hors du commun, un bâtiment reliant l’avenue de Luminy aux bâtiments existants du campus, 25 mètres de dénivelé. Un parti pris ambitieux consistant à concevoir un projet dialoguant en tout point avec le paysage. Inspiré de l’idée de la restanque, en écho au mont Puget, les niveaux que l’on dénomme strates s’empilent et se développent successivement, épousant le relief. Une idée forte de laquelle résulte une géométrie complexe et riche. Ce projet est profondément environnemental. Environnemental : par son intégration au site, son déploiement progressif à flanc de colline ; où les façades vitrées offrent en tout point des vues sur le panorama ; où l’organisation spatiale a permis de dégager des terrasses, vastes belvédères aménagés et plantés donnant sur le massif des Calanques, venant dans le prolongement de la rue intérieure et des ailes. Environnemental : par la générosité des espaces tant intérieurs qu’extérieurs proposés apportant un confort d’usages pour tous. Environnemental : par ses teintes, ses matières et leurs variations au fil de la journée. Environnemental : par le travail soigné porté sur les espaces extérieurs. Un projet dans le projet : 12 000m² d’aménagements, 78 pins préservés, 221 chênes verts replantés et tout un cortège de végétaux faisant parti du biome méditerranéen, 140ml de murets en pierres sèches, 95m3 de pierre du site réutilisées. Ce projet propose un parcours inédit dans le massif des Calanques, rendant ainsi hommage à ce lieu unique.

Système de construction et matériaux

Système constructif, trame et architecture sont liés. La trame de 1,50m rythme tout le bâtiment. Les élévations en tubes métalliques en V et losanges identifient les entités majeures du projet. Les ailes sont des blocs en poteaux-poutres béton, la rue intérieure est en poteaux-poutres métalliques. Les façades sont vitrées; les bandeaux pleins se retournant en sous-face sont en panneau composite. En terrasse, les lames de pins, les dalles béton et la végétation matérialisent la cinquième façade.



Maîtres d'ouvrages : CCIAMP Chambre de Commerce et d’Industrie Métropolitaine Aix-Marseille-Provence
Maîtres d'oeuvres : Architecte mandataire : GPAA architectures, Bureau d’études Structure-VRD : Serba, Bureau d’études Fluides-SSI-HQE : Barbanel, Paysagiste : Arcadi, Economiste : cabinet Rousseau, DET/OPC : Gotec
Entreprises : Allamanno, Bec construction provence, Castel et Fromaget, Asten, Smac, Delagarde, Castel Alu, Iroko, Eole, Massibat, SPTB, SCPA, Kone, Energétique sanitaire, Crudeli/Axima, SCAE, Paysages méditerranéens
Surface SHON : 6600m²
Cout : 21 millions euros HT
Date de livraison : 30 juin 2021

KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA KEDGE Business School. GPAA

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements… [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon… [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres… [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …