La banlieue entre en scène

Rédigé par Justine VIGNERES
Publié le 26/03/2018

Le théâtre l’Athénée accueillera du 15 au 19 mai 2018 la nouvelle pièce de théâtre de Karim Bel Kacem 23 rue Couperin. En prévision de ces représentations, l’architecte Patrick Bouchain, le metteur en scène Karim Bel Kacem ainsi que le philosophe et ingénieur en écologie Antoine Nochy débattront ensemble des enjeux que cristallise la banlieue française aujourd’hui. La discussion prendra la forme d’une rencontre-débat organisée dans la grande salle du théâtre le 9 avril prochain à 19h.


Antoine Nochy est le co-auteur avec Patrick Degeorges de « L’impensé de la ville » (janvier 2002), texte qui se propose de réfléchir au statut des « zones grises » exclues de la configuration rationnelle et normée du territoire. Les auteurs tentent de mettre des mots sur cet impensé de l’aménagement urbain qu’est la banlieue, véritable hiatus dans la syntaxe de la ville. Ils prônent surtout une réappropriation collective de ces friches urbaines dans lesquelles le droit et la loi se trouvent suspendus. Ces derniers écartent par leur absence toute possibilité pour une liberté et une démocratie réelles d’advenir, d’où la nécessité impérieuse d’intégrer la banlieue au reste de la ville.


Ce texte a été publié sous la direction de Patrick Bouchain, qui participera également à la rencontre-débat. L’ouvrage de ce dernier Construire autrement. Comment faire ? (Actes Sud, 2006) se concentre d’ailleurs sur les espaces délaissés tant par l’urbanisme que par l’industrie. Patrick Bouchain est lui-même connu pour avoir dirigé la réhabilitation d’anciennes friches industrielles.  Sous ses mains d’alchimiste, l’ancienne usine qu’a pu être le Magasin de Grenoble s’est changée en centre d’art contemporain. Le Lieu unique de Nantes, la Condition publique de Roubaix ou encore la Ferme du Buisson de Noisiel-Marne-la-Vallée lui doivent également une seconde vie qui fait d’eux des centres culturels français d’importance.


Acteur, metteur en scène et auteur, Karim Bel Kacem a été formé au conservatoire d’art dramatique du VIe arrondissement parisien et à la Haute école d’art et de design de Genève, il a travaillé avec des metteurs en scène célèbres, dont Peter Brook et Ariane Mnouchkine. Mais son enfance s’est déroulée loin de Paris ou de Genève, dans un HLM d’Amiens-Nord, au 23 rue Couperin. Or, c’est précisément cette adresse qui donne son titre à la pièce qu’il a créée et qui promet d’associer introspection et exploration de la banlieue dans sa réalité sociale et affective.


Que ce soit à travers une pratique architecturale, théorique ou théâtrale, chacun des trois conférenciers a donc mené une réflexion sur l’espace de la banlieue, son architecture et ses aspects sociaux. Une rencontre entre différentes manières de concevoir ces espaces et leur dynamique propre est ainsi proposée par l’Athénée à travers une conférence d’une heure suivie d’une autre heure d’échange entre les conférenciers et le public. Ce débat propose surtout à chacun de se demander comment une lutte contre la ségrégation sociale et spatiale dans les villes françaises pourrait enfin être menée.


Pour assister à la rencontre-débat (entrée libre sur réservation) : http://www.athenee-theatre.com/saison/spectacle/rencontre-debat.htm

Pour assister à 23 rue Couperin de Karim Bel Kacem : www.athenee-theatre.com/saison/spectacle/23_rue_couperin1.htm

Une séance est proposée chacun des cinq jours, à 19h le mardi 15 mai puis à 20h les mercredi, jeudi, vendredi et samedi qui suivent. Un dialogue avec l’équipe artistique sera organisé à l’issue de la séance du 16 mai. Le prix des places va de 9 à 36.

Pour lire « L’impensé de la ville » d’Antoine Nochy et Patrick Degeorges : http://www.houmbaba.com/a-lire-limpense-de-la-ville/#more-186

Les articles récents dans Actus brèves

Norman Foster suspend sa collaboration le gouvernement Saoudien Publié le 23/10/2018

L’architecte anglais Norman Foster vient d’annoncer qu’il suspendait son travail pour la… [...]

Pierre-Louis Faloci, lauréat du Grand Prix national de l’architecture 2018 Publié le 22/10/2018

Après la sélection des six finalistes le 12 septembre 2018, le nom du lauréat du Grand Prix de … [...]

AJAP 2018 : enfin l’expo Publié le 19/10/2018

L’exposition « Album des jeunes architectes et paysagistes 2018 » est ouverte… [...]

Snøhetta réhabilitera le théâtre Nanterre-Amandier Publié le 18/10/2018

Le projet pour le théâtre Nanterre-Amandier de l’équipe Snøhetta a été choisi par le… [...]

CINÉ ARCHI, festival du film d'architecture Publié le 18/10/2018

La Maison de l’architecture de Haute-Savoie présente « CINÉ ARCHI Rencontres… [...]

Shopping parisien primé Publié le 17/10/2018

Pour la 4e édition, le concours Paris Shop Design – dont le magazine D’A était partenaire… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
4001 02 03 04 05 06 07
4108 09 10 11 12 13 14
4215 16 17 18 19 20 21
4322 23 24 25 26 27 28
4429 30 31     

> Questions pro

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…

Loi ELAN: Les jeunes architectes se mobilisent

Face aux incertitudes sur l’exercice de la profession et aux débats parlementaires sur la loi Elan, de jeunes architectes ont engagé une…