La BNF s'expose

Rédigé par Justine VIGNERES
Publié le 10/04/2018

La Bibliothèque François Mitterrand accueille entre ses murs jusqu’au 22 juillet une exposition dédiée à sa propre construction. La rétrospective rend compte du travail de Dominique Perrault et de son équipe entre 1988 et 1998, entre le moment du concours et celui de l’ouverture au public.  L’architecte a lui-même pris part au commissariat d’exposition aux côtés de Frédéric Migayrou (directeur adjoint du Musée National d’Art Moderne au centre Pompidou).

L’originalité de l’exposition réside dans le jeu d’écho qui se joue entre contenu et contenant. Dans une sorte de mise en abyme, des archives représentant un bâtiment dédié aux archives sont exposées dans un bâtiment dédié aux archives. D’où le choix de ne montrer que des documents originaux dans l’exposition.  On assiste grâce à eux au passage du dessin à la main à l’imagerie informatique au cours du chantier.


La scénographie pensée par Gaëlle Lauriot-Prévost évoque une salle de lecture. On y retrouve la même ambiance : les chaises en bois déroulé emblématiques de la bibliothèque, l’inox, une lumière douce. On est invité à prendre le temps de s’asseoir pour feuilleter un ouvrage ou regarder un film, à déambuler librement dans la pièce pour se documenter sur la construction des lieux, mais aussi et surtout à s’imprégner de l’atmosphère qui y règne.


D’un ouvrage répertoriant les projets remis en 1989 au livre d’Éric Jacobsen, paysagiste impliqué dans la conception du jardin central, une large palette de supports est présentée. Le projet évolue sous nos yeux à travers une succession de maquettes et de nombreux détails sur calque sont regroupés. Les plans et dessins sont répartis selon un classement thématique et montrent la conception de la bibliothèque en elle-même, du jardin central, du mobilier et finalement de l’inscription de l’édifice dans son environnement. À cette répartition correspondent quatre écrans suspendus au centre de la salle, sur lesquels sont projetés les films spécialement commandés à Richard Copans pour l’exposition. Une chronologie retrace les étapes de construction de l’édifice et des extraits filmés replacent le concours dans son contexte historique. 


Tablier de boucher en inox, bois de doussié et autres sont disposés sur des tables. L’usage innovant de matériaux issus du domaine industriel témoigne de l’inventivité dont ont fait preuve les architectes et les ingénieurs. Les rideaux de maille spiralée (utilisée pour habiller les pignons des tours de la bibliothèque) qui scandent l’espace se chargent alors d’un sens nouveau.


Les archives ont cependant été soigneusement triées : impossible de trouver dans l’exposition la moindre référence aux nombreuses et virulentes polémiques qui accompagnèrent la construction. On est bien loin des architectes Herzog & De Meuron qui n’avaient pas hésité pour la Biennale de Venise de 2012 à dresser la liste exhaustive des critiques que la presse avait publiées sur l’Elbphilharmonie d’Hambourg. Lors de la conférence de presse à la BnF, Dominique Perrault a préféré opposer aux questions des journalistes un éloquent « Circulez, y’a rien à voir ! ».

Les articles récents dans Actus brèves

Pierre-Louis Faloci, lauréat du Grand Prix national de l’architecture 2018 Publié le 22/10/2018

Après la sélection des six finalistes le 12 septembre 2018, le nom du lauréat du Grand Prix de … [...]

AJAP 2018 : enfin l’expo Publié le 19/10/2018

L’exposition « Album des jeunes architectes et paysagistes 2018 » est ouverte… [...]

Snøhetta réhabilitera le théâtre Nanterre-Amandier Publié le 18/10/2018

Le projet pour le théâtre Nanterre-Amandier de l’équipe Snøhetta a été choisi par le… [...]

CINÉ ARCHI, festival du film d'architecture Publié le 18/10/2018

La Maison de l’architecture de Haute-Savoie présente « CINÉ ARCHI Rencontres… [...]

Shopping parisien primé Publié le 17/10/2018

Pour la 4e édition, le concours Paris Shop Design – dont le magazine D’A était partenaire… [...]

Mort de Paul Andreu, père de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle Publié le 12/10/2018

L’émérite membre de l’Académie des Beaux-Arts s’est éteint à l’âge de 80 ans. Paul… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
4001 02 03 04 05 06 07
4108 09 10 11 12 13 14
4215 16 17 18 19 20 21
4322 23 24 25 26 27 28
4429 30 31     

> Questions pro

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…

Loi ELAN: Les jeunes architectes se mobilisent

Face aux incertitudes sur l’exercice de la profession et aux débats parlementaires sur la loi Elan, de jeunes architectes ont engagé une…