La fin de l’immeuble de bureaux ? - Entretien avec Dietmar Eberle : On ne peut plus se limiter à « des immeubles de bureaux »

Rédigé par Karine DANA
Publié le 20/09/2016

Dossier réalisé par Karine DANA
Dossier publié dans le d'A n°248 S’il est évident que toute démolition constitue une perte définitive pour la ville, comment construire encore aujourd’hui et pour quelle durée de vie ? Face à cette question, l’architecte Dietmar Eberle revient sur l’importance de penser la longévité d’un bâtiment et de ne jamais préjuger de sa programmation.


Vous défendez depuis toujours une approche de la longévité des bâtiments. Pouvez-vous détailler votre pensée ?

Il faut aujourd’hui revenir sur la question de la finalité d’un bâtiment, sur son positionnement dans le temps. Quels que soient le contexte économique et les conditions de production, je pense qu’il (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 248 - Octobre 2016

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
36 01 02 03 04 05 06
3707 08 09 10 11 12 13
3814 15 16 17 18 19 20
3921 22 23 24 25 26 27
4028 29 30     

> Questions pro

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…