La fin de l’immeuble de bureaux ? - Entretien avec Patrick Rubin : « Habiter ou travailler dans un bâtiment peut être abordé suivant une culture commune »

Rédigé par Karine DANA
Publié le 21/09/2016

Dossier réalisé par Karine DANA
Dossier publié dans le d'A n°248 Plusieurs études convoquant architectes et promoteurs sont aujourd’hui lancées dans le but de réfléchir aux potentiels de réversibilité d’un bâtiment en situation neuve. L’architecte Patrick Rubin, de l’atelier Canal – l’agence s’était fait connaître dès 1987 en réhabilitant un ancien garage pour y installer les bureaux du journal Libération –, nous explique le cheminement de sa démarche, qui privilégie cette fois la transition d’un programme de bureaux en logements.

Vous menez aujourd’hui une étude pour Vinci Construction portant sur la réversibilité des bâtiments de bureaux, pouvez-vous nous expliquer les fondements de votre démarche ?

Nous travaillons sur des projets de transformation depuis les débuts de l’agence Canal et j’ai d’ailleurs monté un (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 248 - Octobre 2016

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
22 01 02 03 04 05 06
2307 08 09 10 11 12 13
2414 15 16 17 18 19 20
2521 22 23 24 25 26 27
2628 29 30     

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…