La Fondation Cartier à l’étroit dans son bâtiment

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 27/09/2018

La Fondation Cartier projetterait d’investir près de 14 000 m² de nouveaux espaces dans la maison du Louvre des Antiquaires au Palais Royal. L’emménagement est prévu pour 2024, 30 ans après l’ouverture du centre d’art contemporain conçu par Jean Nouvel. La fondation ne s’est officiellement pas encore exprimée sur l’avenir du bâtiment dont la partie d’exposition pourrait être annexée par les bureaux de Cartier.


Après Junya Ishigami avec « Freeing Architecture », c’est  l’exposition « Géométries Sud, du Mexique à la terre de feu » qui s’installera du 14 octobre au 14 février 2018 à la fondation Cartier boulevard Rapsail. La Fondation Cartier pour la promotion de l’art contemporain est un lieu dédié à la création. Inaugurée en 1984, l’institution se trouvait à Jouy-en-Josas, près de Versailles. En 1993, Jean Nouvel est mandaté par la fondation pour construire les nouveaux locaux boulevard Raspail.

 

Le bâtiment a été pensé dans une logique d’adoucissement des frontières. Les longues façades de la fondation sont vitrées et rythmées par une série de poteaux en acier. L’ambiguïté du rapport entre l’intérieur et l’extérieur est générée par ces grands murs de verre dont la limite est incertaine. Cette forme de dématérialisation permet au grand jardin de vivre non seulement autour, mais aussi à l’intérieur du bâtiment dont les baies s’ouvrent en été. L’édifice est une des réalisations emblématique de l’architecte. Malgré ce succès, il y a toujours eu un débat sur les conditions et les capacités d’expositions des locaux de la fondation. Pour certains, la place limitée et l’orientation scénographique réduiraient les possibilités d’expositions.

 

L’institution, qui dispose de 1200 m² de surface dédiées aux œuvres temporaires manque aujourd’hui d’espace. La fondation chercherait à étendre ses collections. Elle projetterait d’investir 14 000 m² dans les locaux du Louvre des antiquaires dont 6 000 m² seraient dédiées aux expositions temporaires. Sa réhabilitation permettrait à la fondation d’exposer davantage d’œuvres et de créer une dynamique que ne peuvent accueillir les locaux actuels. La Fondation Cartier pourrait enfin afficher ses propres collections qui ne peuvent plus être exposées en France.

 

L’agence de Jean Nouvel serait de nouveau en charge de la métamorphose des lieux en un nouvel espace d’exposition. La fondation voudrait une architecture modulable avec de grands plateaux libres. Les façades seraient peu touchées. Situé dans l’axe de la Samaritaine, de la Fondation Pinault et du Louvre, ce nouvel emplacement est stratégique. Ce centre commercial spécialisé dans la vente d’antiquités aujourd’hui vieillissant voit ces locataires quitter un à un les lieux et serait prêt à accueillir une partie ou la totalité des œuvres de la fondation.

 

Le début des travaux serait prévu pour 2019, pour une ouverture en 2023.


https://www.fondationcartier.com/

 

 

Les articles récents dans Actus brèves

Prix Mies van der Rohe : dix-neuf réalisations situées en France Publié le 17/12/2018

Les projets retenus pour le Prix d’architecture Mies van der Rohe 2019 ont été dévoilés… [...]

Valorisation de la terre cuite : de l’architecture avant tout Publié le 14/12/2018

Depuis 2012, avec le soutien du Réseau des Maisons de l’Architecture, la Fédération… [...]

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 12/12/2018

Du 29 janvier au 14 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles bio… [...]

Les derniers souffles de Divisare Publié le 11/12/2018

L’annonce a fait l’effet d’une petite bombe : le très célèbre site Internet italien… [...]

Approbation du projet « Faciliter la mise en circulation des éléments de construction de réemploi » Publié le 10/12/2018

Approuvé depuis novembre 2018, le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed… [...]

Le chantier pour les nuls Publié le 27/11/2018

Le chantier est un vrai casse-tête pour une grande partie des maîtres d’œuvre qui sont… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
48     01 02
4903 04 05 06 07 08 09
5010 11 12 13 14 15 16
5117 18 19 20 21 22 23
5224 25 26 27 28 29 30
0131       

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…