« La Grande Ouche » menacée de démolition

Rédigé par Marguerite PIERRE
Publié le 15/12/2017

Les logements « la Grande Ouche », à Saint-Benoît-du-Sault, construits en 1986 par l’architecte Paul Chemetov font l’objet d’un permis de démolir approuvé par l’ABF (l’Architecte des Bâtiments de France).

En 1988, la commune de Saint-Benoît-du-Sault a été admise dans l’Association des Plus Beaux Villages de France grâce à son patrimoine ancien auquel sont venus se greffer des constructions contemporaines.

Le village doit en grande partie ce statut à Jean Chatelut (maire de 1977 à 2001) qui y a invité de grands artistes (photographes, architectes, paysagistes) à y travailler et exposer.

 

Ainsi, en 1991 et 1993, le village a accueilli les expositions des photographes Willy Ronis (qui y consacrera un livre par la suite) et René-Jacques.

 

Paul Chemetov, en plus de l’ensemble HLM de « La Grande Ouche », y a conçu la gendarmerie, le collège, le centre de secours et le gymnase. Jacques Ripault y concevra plus tard la salle de spectacle et le paysagiste Gilles Clément y aménagera en 1994 un espace de plantations en mouvement pour relier les quartiers anciens et modernes du village.

 

Mais fin novembre, la société d’HLM a déposé une demande de permis de démolir des logements de « La Grande Ouche » au motif que le bâtiment sera bientôt « vidé de ses occupants et qu’alors, le coût des travaux d’entretien et de mise aux normes actuelles serait trop élevé ». Le coût de la démolition est estimé par la société à 300 000 euros.

 

Un comité local de soutien s’est alors constitué avec l’appui de plus de 80 architectes. Sa volonté est de démontrer qu’il est possible de faire l’économie de ces 300 000 euros et de permettre par la même occasion à de nouveaux utilisateurs (créateurs d’entreprises artisanales ou de services, associations d’activités sociales ou culturelles etc.) d’acquérir ou de louer ces logements à un prix symbolique.

 

Contact :

Grande-ouche.saint-benoit@orange.fr

https://www.grandeouche-saintbenoit.com/

Les articles récents dans Actus brèves

Mettre en scène le méga-chantier : Stefan Kaegi au Grand Palais Éphémère Publié le 21/07/2021

Ouvert en juin, le Grand Palais Ephémère propose une sélection hétéroclite d’évènements… [...]

Le jury du Prix d'a 2021 révèle sa pré-sélection de projets Publié le 15/07/2021

À l’occasion de la troisième édition du Prix d’a, les membres du jury ont pré-sélectionné… [...]

Enseignants-chercheurs des ENSA-P en colère Publié le 29/06/2021

« Nous voulons une cohérence de la politique publique en matière de recherche architecturale,… [...]

Exposition et jeu de piste : Territoires invisibles, histoires d’architectures et de paysages quotidiens – CAUE Rhône Métropole Publié le 15/06/2021

Plongez au cœur de l’histoire des territoires et des paysages quotidiens en venant découvrir… [...]

Christine Leconte élue Présidente de l'Ordre des Architectes Publié le 11/06/2021

Unanimement élue Présidente du Conseil national de l'Ordre des architectes, Christine Leconte… [...]

Explorations créatives des lauréats Agora du Design Publié le 09/06/2021

Du 10 juin au 18 juillet, Le Pavillon de l’Arsenal accueille les lauréats des bourses décernées… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
26   01 02 03 04
2705 06 07 08 09 10 11
2812 13 14 15 16 17 18
2919 20 21 22 23 24 25
3026 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…