La réhabilitation (presque) invisible du château saint-Maire, Lausanne

Rédigé par Jean-François CABESTAN
Publié le 05/04/2019

Au point culminant de l’acropole institutionnelle qui domine la ville de lausanne, le château saint-Maire compose avec le Parlement et la cathédrale le siège du pouvoir régional et religieux. Fruit d’une volonté politique forte, sa réhabilitation exemplaire confiée à l’issue d’une consultation à un trio d’architectes vaudois – Christophe amsler, nicolas Delachaux et Danilo Mondada – conjugue la reconduction de sa vocation séculaire, l’adaptation de son cadre austère à des usages contemporains et la restauration savante de l’un des fleurons du patrimoine médiéval helvétique.

 

Édifié en deux phases successives de 1397 à 1431 et en dépit de plusieurs passations de pouvoir, le château de Saint-Maire n’a guère depuis subi d’atteintes ou de transformations. De plan massé, le corps de logis principal couronné d’un chemin de ronde, d’échauguettes et d’un immense comble en pavillon imprime depuis six siècles – conservatisme ou horreur de la dépense inutile ? – sa silhouette altière sur les horizons lausannois.(...) 



Maîtres d'ouvrages : État de Vaud
Maîtres d'oeuvres : CMC communautés des mandataires du château (Bureau Amsler, Atelier Glatz & Delachaux, Mondada Frigerio dupraz) ; chefs de projet Thomas Gayraud, Fabrice Passaplan 
Entreprises : BET : ingénieur bois, Marc Jeannet ; spécialiste pierre, Atelier Lithos ; menuiserie, Artemos ; relevé Analyse Archéotech SA ; acoustique, Ecoacoustique SA ; conception lumière : Lumière électrique ; signalétique, Les Ateliers du Nord ; mobilier, Teo Jakob ; espaces extérieurs : Denogent SA – charpente bois, Atelier Volet SA ; menuiseries historiques, Art & Bois création ; préservation bois, Paraxyl ; taille de pierre, Aussenac
Surface SDP : 3 800 m²
Coût : 23 millions de francs suisse
Date de livraison : avril 2018

Vue extérieure<br/> Crédit photo : Rémy GINDROZ La salle des Décors et le bureau de la Conseillèr<br/> Crédit photo : Rémy GINDROZ Le 2e étage dit « du chemin de ronde »<br/> Crédit photo : Rémy GINDROZ Le palier du 2e étage<br/> Crédit photo : Rémy GINDROZ Dispositifs anciens, interventions récentes se mêlent ç chaque étage<br/> Crédit photo : François BERTIN La salle des Communes, dans les combles<br/> Crédit photo : Rémy GINDROZ

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de darchitectures.com
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Restaurant Kanto Publié le 21/06/2019

Maîtres d'ouvrages : KantoMaîtres d'oeuvres : Fabio GianoliEntreprises : BM… [...]

Département des jouets du magasin Harrods Publié le 21/06/2019

Maîtres d'ouvrages : HarrodsMaîtres d'oeuvres : Fashid Moussavi ArchitectureSurface SHON… [...]

Boutique-atelier Monsieur Publié le 21/06/2019

Maîtres d'ouvrages : Nadia Azoug-Babioles SLMaîtres d'oeuvres : Julien Fajardo… [...]

Hôtel Royal Champagne Publié le 21/06/2019

Maîtres d'ouvrages : Provital Royal Champagne HospitalityMaîtres d'oeuvres : Giovanni… [...]

Hôtel TWA Publié le 21/06/2019

Maîtres d'ouvrages : MCRMaîtres d'oeuvres : Eero Saarinen (Terminal TWA), Beyer Blinder… [...]

Les bureaux de BBDO Publié le 21/06/2019

Maîtres d'ouvrages : BBDOMaîtres d’œuvres : Zampone Architektuur (Bart Van Leeuw… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
22     01 02
2303 04 05 06 07 08 09
2410 11 12 13 14 15 16
2517 18 19 20 21 22 23
2624 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…