La responsabilité de l’architecte : entretien avec Jacques Herzog

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 23/11/2017

Article paru dans le d'A n°258

Avec Pierre de Meuron, Jacques Herzog a su mettre au point un laboratoire d’architecture capable de concevoir une architecture qui reste aussi inventive que rigoureusement maîtrisée aux quatre coins du globe. Avec OMA et le Renzo Piano Building Workshop, les deux Bâlois et leur agence sont peut-être les seuls à avoir atteint cette taille sans se répéter ou avoir dilué leur talent. Nous inaugurons ce mois-ci une série de grands entretiens que nous avons a confiés à Richard Scoffier, qui est allé cet été à Bâle engager un dialogue avec Jacques Herzog.

 

Propos recueillis par Richard Scoffier, le 5 août 2017

D’a : Stades de Bâle, de Munich, de Bordeaux et bientôt de Chelsea, vous êtes pratiquement les seuls architectes/auteurs à être parvenus à vous imposer sur ce type de commande. La grande salle de l’Elbphilharmonie et l’atrium de la Tate Modern semblent entretenir des parentés avec ces grands lieux de rassemblement où une communauté prend conscience d’elle-même, comme si l’architecture était toujours une réflexion sur l’être ensemble.

Jacques Herzog : Cet aspect de « l’expérience collective » est sans doute important. Mais la première tâche de l’architecte qui fait un stade, une salle de concert ou un musée, c’est de permettre d’assister à un match, d’écouter un concert ou de voir une exposition dans les meilleures conditions possible. Il doit tout faire pour que le public puisse parfaitement saisir ce qui se passe sur un terrain ou sur une scène. Mais comment ? Comment faire des architectures qui amplifient les moments de perception des spectateurs/visiteurs ? (...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Entretien avec Hans Kollhoff Publié le 03/10/2018

Hans Kollhoff nous reçoit dans son bureau lambrissé de la Reinhardtstrasse à Berlin au cœur de… [...]

De l'incarnation, entretien avec Josep Lluís Mateo Publié le 03/09/2018

Josep Lluís Mateo nous reçoit dans son agence, au pied des montagnes qui, au nord, délimitent… [...]

Biennale de Venise 2018: L'éclectisme de l'incertitude Publié le 04/07/2018

« FREESPACE représente la générosité spirituelle et le sens de l’humain que… [...]

Venise : guide du visiteur pressé à la Biennale 2018 Publié le 03/07/2018

Les biennales : il y en a trop, et partout. En 2013, l’université IULM de Milan en… [...]

VENISE - « Freespace », espaces en délibéré Publié le 25/06/2018

Le thème « Freespace » a eu pour vertu inattendue de réveiller des postures… [...]

VENISE - La biennale 2018 en 8 mots-clés « Free spaces » XVIe Biennale internationale d’architecture de Venise Publié le 25/06/2018

Giardini et Arsenale présentent en ce début d’été 2018 une nouvelle Biennale qui, après les… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
4001 02 03 04 05 06 07
4108 09 10 11 12 13 14
4215 16 17 18 19 20 21
4322 23 24 25 26 27 28
4429 30 31     

> Questions pro

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…

Loi ELAN: Les jeunes architectes se mobilisent

Face aux incertitudes sur l’exercice de la profession et aux débats parlementaires sur la loi Elan, de jeunes architectes ont engagé une…