La villa : rêve ou cauchemar français ?

Rédigé par Raphaëlle SAINT-PIERRE
Publié le 01/07/2014

Christian et Pascale Pottgiesser, projet d’extension d’une maison à Chambourcy imaginée comme un paysage habité. © Christian Pottgiesser architecturespossibles

Dossier réalisé par Raphaëlle SAINT-PIERRE
Dossier publié dans le d'A n°228

Les maisons individuelles faisant l’objet d’un permis indépendant représentent 35 % de la production de logements en France. Une part considérable, mais au sein de laquelle la présence des architectes, évaluée entre 4 et 8 % selon les années et les sources, se révèle dérisoire. Et combien parmi elles constituent des exemples surprenants ou des manifestes ? La maison offre le meilleur laboratoire pour expérimenter, tant au niveau technique et esthétique que des modes de vie, mais reste aujourd’hui trop souvent un programme de début de carrière. Dans un marché en baisse, avec des terrains et des constructions qui rétrécissent comme peau de chagrin depuis dix ans, les architectes peuvent-ils s’affirmer et de surcroît par des gestes forts ? Qu’est devenue la liberté d’expression des premiers modernes et des générations des Trente Glorieuses ?

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.
Alain ROUSCHMEYER   -  architecte d'intérieur le 08/07/2014

OUF... Enfin un article qui dénonce le malaise existant de la villa en France !
Merci pour ce dossier qui résume bien en partie le quotidien de bon nombre d'entre nous face à des élus qui ne maîtrisent pas le sujet....mais qui ont tant de pouvoirs !

> L'Agenda

Septembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
35  01 02 03 04 05
3606 07 08 09 10 11 12
3713 14 15 16 17 18 19
3820 21 22 23 24 25 26
3927 28 29 30    

> Questions pro

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…