Laboratoire dermatologique, Brabois

Architecte : Aurélie Husson, collectif Studiolada
Rédigé par les architectes
Publié le 06/06/2019

Le bâtiment est implanté sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, dans la banlieue de Nancy. Ce parc d’activité typique des années 80 a ceci d’exceptionnel qu’il s’étend au beau milieu d’une forêt de feuillus elle-même traversée par l’autoroute A330. La parcelle se trouve au plus proche de la voie à haute nuisance sonore. Un paradoxe s’installe rapidement entre le calme supposé du Bois de la Champelle et le brouhaha permanent des voitures lancées à grande vitesse. Le programme consiste à doter une entreprise de produits dermatologiques d’un siège administratif et technique comprenant des bureaux et des laboratoires de développement.

 

L’implantation et l’enveloppe du bâtiment répondent aux différentes problématiques soulevées par le contexte et le programme. Le plan, en U, développe les espaces de travail autour d’un patio central qui propose de domestiquer un fragment de cette forêt. La vêture, composée de fines lames d’aluminium verticales, enveloppe les murs de béton (précoffrés thermiques). Le matériau, choisi pour ses performances phoniques, se déploie en deux voiles opaques face à l’autoroute pour garantir le calme et la sérénité. La résille prend quelque fois de la distance sur les murs béton pour générer des espaces extérieurs « contenus » qui tranchent avec la forêt environnante. Elle permet par ailleurs de verrouiller facilement le bâtiment dans cette zone monofonctionnelle désertée en dehors des heures de fonctionnement.

 

La matière brute est volontairement détournée vers le vocabulaire des matériaux nobles. Cet aspect tranche avec les ambiances traditionnellement aseptisées des laboratoires. De nombreuses transparences entre intérieur et extérieur dilatent les espaces et apporte de la convivialité dans les zones de travail. L’atmosphère intérieure qui en découle est chaleureuse, lumineuse et s’écarte des standards de l’architecture de bureaux. Le matériau béton des voiles de précoffrés thermiques est conservé dans son expression brute. Le bois de hêtre est utilisé pour les aménagements intérieurs en alternative à la plaque de plâtre.



Maîtres d'ouvrages : CODEXIAL laboratoire dermatologique
Maîtres d'oeuvres : Aurélie Husson architecte dplg – collectif studiolada : architectes associés en phase étude : Laurent et Emmanuelle Beaudouin architectes
Entreprises : BEA, bureau d'étude ; Bouygues Bâtiment Nord-Est
Surface : 700 m²
Coût : 1 250 000 € HT+ VRD 200 000 € HT
Date de livraison : 2017

Le parc d'activité de Brabois dans lequel le laboratoire s'installe est implanté au milieu d'une forêt<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Le plan en U développe les espaces de travail autour d'un patio central<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla La vêture de l'édifice est en fine lames d'aluminium<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Les lames d'aluminium jouent des transparences<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Bois de hêtre et béton à l'intérieur<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Le béton brut est utilisé pour trancher avec l'ambiance aseptisé des laboratoires<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Bois de hêtre et béton à l'intérieur<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Bureaux et salles de réunion sont réparties sur trois niveaux<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Bureaux et salles de réunion sont réparties sur trois niveaux<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla De larges fenêtres s'ouvrent sur la forêt<br/> Crédit photo : Cerveny Ludmilla Plan masse<br/> Crédit photo : Aurélie  HUSSON architecte Plan R-1<br/> Crédit photo : Aurélie  HUSSON architecte Plan RDC<br/> Crédit photo : Aurélie  HUSSON architecte Plan R+1<br/> Crédit photo : Aurélie  HUSSON architecte Coupe sur escaliers<br/> Crédit photo : Aurélie  HUSSON architecte

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
35   01 02 03 04
3605 06 07 08 09 10 11
3712 13 14 15 16 17 18
3819 20 21 22 23 24 25
3926 27 28 29 30   

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…