L'agence Moreau Kusunoki lauréate du musée de Sydney

Rédigé par Coralie DELHORME
Publié le 17/12/2019

Après avoir remporté en 2015 le concours pour le Guggenheim à Helsinki (projet finalement abandonné), la jeune agence parisienne Moreau Kusunoki vient d’être désigné lauréate de la Powerhouse Parramatta International Design Competition. Un concours pour construire le nouveau Parramatta Museum, l’ancien musée des Arts appliqués et de technologie de Sydney qui est l’une des plus anciennes et importantes institutions culturelles d'Australie. Situé actuellement en centre-ville, le musée s’implantera à Parramatta, un quartier excentré à l’est de la ville.

Le concours qui a été lancé en début d’année a rassemblé près de 70 participants venant de plus de cent trente pays. L'équipe franco-japonaise s’est pour l’occasion associée au cabinet australien Genton - agence qui a notamment remporté le concours pour la réalisation de la Frankston Station en 2017.

Nicolas Moreau et Hiroko Kusunoki ont tous deux commencé leurs carrières professionnelles au japon. Réalisant leurs premières armes au sein des cabinets de Sanaa et Shigeru Ban. C’est en 2008 qu’ils quittent l’archipel nippon pour s’installer en France. Ils emportent avec eux cette attention particulière pour le détail. C’est en travaillant le dessin et la maquette que leurs projets s’approchent de leur forme finale. Pour ce duo c’est « l’intuition, le ressenti, plus que la raison, qui donne la justesse d’une solution ». Un parti pris qui a su convaincre le jury australien.

Le design élégant et la forte identité de la proposition de l’équipe tri-nationale a été salué par le jury. Le projet de musée de Moreau Kusunoki et Genton travaille à la reconnexion du fleuve et de la ville en créant un espace ouvert où la nature dialogue avec les usagers. Les architectes ont dessiné un exosquelette, treillis métallique délicat qui permettra au public de voir les expositions et la collection de l'extérieur tout en offrant aux visiteurs du musée des vues spectaculaires sur l’extérieur. Un « sentiment de joie » né de la transparence et de la légèreté qui se dégage du projet imaginé par Moreau Kusunoki . Ces notions ont été largement appréciés du jury car elles permettent de présenter le musée comme une plateforme culturelle innovatrice.

Les articles récents dans Actus brèves

Tham & Videgård + 51N4E pour l’entrée de Saint-Vincent-de-Paul Publié le 18/02/2020

L’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul (Paris, 14e) se forge une toute nouvelle identité sur… [...]

L’atelier Novembre lauréat du concours pour la rénovation du musée Rolin d’Autun Publié le 05/02/2020

C’est l’Atelier Novembre qui a été sélectionné pour réaliser le futur agrandissement du… [...]

Aurélie Cousi nouvelle directrice chargée de l’architecture Publié le 29/01/2020

Aurélie Cousi vient d’être nommée directrice, adjointe au directeur général des patrimoines,… [...]

La cinquième édition du Prix international d’architecture « Constructive Alps » est lancée ! Publié le 28/01/2020

Ce prix récompense des projets de rénovation et de construction qui mettent en avant une… [...]

Chercher la femme ? (2) Publié le 16/01/2020

L’Académie des Beaux-Arts vient d’annoncer l’élection d’Alain-Charles Perrot, membre de… [...]

Le Musée d’Histoire de Lyon se dynamise Publié le 15/01/2020

C’est dans l’hôtel de Gadagne – une bâtisse inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
05     01 02
0603 04 05 06 07 08 09
0710 11 12 13 14 15 16
0817 18 19 20 21 22 23
0924 25 26 27 28 29  

> Questions pro

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…