L'architecte, le maire et le rond-point

Rédigé par Philippe AMELLER
Publié le 17/12/2018

Rond-point

En réponse à l'actualité, l'architecte Philippe Ameller co-fondateur de l'agence Ameller-Dubois, exprime sa vision du territoire et des gilets jaunes.

« Quelques spécificités liées à l'aménagement du territoire Français participent d'une des composantes du mouvement des gilets jaunes. Notre pays a trois particularités souvent méconnues: le plus grand nombre de rond-point du monde par rapport à sa surface, le plus grand nombre de m2 de super et hypermarchés par habitant, la plus grande surface agricole détruite par m2 construit.


Si les révoltes actuelles ont une origine sociale, leur diffusion sur tout le territoire témoigne aussi d'un fort sentiment de solitude et d'abandon, amplifié par un urbanisme de l'étalement, la désertification des centres des villes petites et moyennes, la disparition des services de proximité. Il est alors logique qu'au travers de la mobilité automobile indispensable à cet aménagement du territoire essentiellement qualifié de péri-urbain, la hausse du carburant soit le vecteur originel du mouvement des gilets jaunes et le rond-point le lieu de son point de fixation, bien loin de l'agora Grecque qui rassemblait le peuple en colère. Cet urbanisme du vide, fait de rond points, de bretelles d'autoroute, de panneaux publicitaires et d'entrées de ville, devient alors naturellement le décor du désespoir et de la révolte.


Par contraste, le centre de la métropole, fantasmé pour sa richesse potentielle ou réelle, devient le lieu qu'il faut détruire. En négligeant pendant tant d'années le droit de chacun à la ville comme le soulignait dès 1967 Henri Lefebvre, traumatisés par l'urbanisme de tours et de barres, le politique et les services de l'état, comme souvent les communes au travers de leur Plan Local d'Urbanisme, ont favorisé depuis longtemps le modèle pavillonnaire et le mode d'implantation qui l'accompagne, dans la continuité de zones dites d'activités, de super et d'hypermarchés, sans prendre conscience de la force destructrice du lien humain et créatif que généraient ces décisions. Ce mouvement social aux multiples facettes permet aux gilets jaunes de reconstituer, malgré les différences et la diversité des revendications, le lien humain perdu dans ces territoires négligés. C'est pour cela aussi qu'il est si profond et qu'il veut durer. »


Philippe Ameller

Les articles récents dans Actus brèves

Constructions légères, enjeux pesants Publié le 16/12/2021

Au Pavillon de l’Arsenal, l’exposition « Construire léger et décarboné » met à… [...]

Lesley Lokko, curatrice de la 18e Biennale d’Architecture de Venise Publié le 15/12/2021

La curatrice de la Biennale d’Architecture de Venise 2023 sera… [...]

Aurelio Galfetti (1936-2021) Publié le 14/12/2021

L’architecte tessinois Aurélio Galfetti, né à Lugano en 1936 s’est éteint le 5 décembre… [...]

Les résultats EUROPAN 16 dévoilés ! Publié le 13/12/2021

Les lauréats du concours d’idées Europan viennent d’être dévoilés.… [...]

Forme vivante : l’architecture japonaise contemporaine en 64 projets Publié le 09/12/2021

« Quand la forme parle », l’exposition en cours à la Maison de la culture du Japon à… [...]

La sélection livres de Noël Publié le 08/12/2021

Comme chaque année à l'approche des fêtes, la rédaction de d'architectures vous présente sa… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…