L'architecture ou l'art de transformer le réel. (2/9) Spolium, Spolia

Rédigé par Philippe PROST
Publié le 16/11/2021

Split, 1966

Article paru dans le d'A n°294

« C’est un work in progress, Rome, un bric-à-brac somptueux de matériaux urbains dépareillés en instance d’assemblage et de réemploi » 

Julien Gracq, Autour des sept collines, Paris, José Corti éditeur, 1988.


Assurément certaines époques sont plus propices que d’autres à l’art de la transformation : et d’abord celles des grands bouleversements, qu’ils soient d’ordre militaire, religieux ou économique, bouleversements qui ont presque toujours débouché sur la réutilisation d’édifices comme d’ouvrages existants en changeant leur destination au gré des situations et des besoins, comme au fil des idées neuves. 

Aussi serait-il totalement erroné d’imaginer que le triptyque réutilisation-réemploi-recyclage soit propre à notre troisième millénaire, même si la crise environnementale sans précédent que nous vivons pourrait le laisser à penser. Ces pratiques sont en réalité extrêmement anciennes, d’où l’importance aujourd’hui d’une remise en perspective.

Sans remonter trop loin, l’Antiquité tardive puis le Moyen Âge ont connu rigoureusement les mêmes pratiques : reconversion de bâtiments pour d’autres usages que ceux pour lesquels ils étaient initialement destinés, réutilisation et réemploi d’ouvrages d’architecture pour construire de nouveaux édifices, et enfin recyclage d’éléments résultant d’opérations de démontage pour produire de nouveaux matériaux nécessaires à la construction.

De ce point de vue, il faut d’ailleurs cesser d’opposer, comme on l’a fait trop longtemps, une Antiquité spoliée à un Moyen Âge spoliateur. La réalité est infiniment plus complexe, à la fois plus diverse et plus riche quant à ses manifestations et ses transcriptions architecturales.


(...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Trois expositions autour de la synthèse des arts Publié le 18/11/2021

Alors que la collection d’architecture du Centre Pompidou fêtera ses… [...]

L'incontournable harmonie des lots techniques Publié le 17/11/2021

Ce panorama actuel des BET en France est l'occasion d'évoquer l'importance des lots techniques avec… [...]

Une discrète permanence. La collection d'architecture du Centre Pompidou Publié le 16/11/2021

Créée en 1992, la collection d’architecture du Centre Pompidou constitue le… [...]

L’architecture, ou l’art de transformer le réel (1/9) : Tisser des liens Publié le 18/10/2021

« Rien n’est permanent, sauf le changement »Héraclite, VIe siècle av. J.-C… [...]

« Le changement est-il vraiment plus intéressant que la permanence ? » Entretien avec Jacques Lucan Publié le 18/10/2021

À l’occasion de la publication de son dernier ouvrage, échange sur la question de l’« habiter… [...]

Un architecte, un intellectuel, un communiste : À propos de l’exposition « Carlo Aymonino. Fedeltà al tradimento » Publié le 02/09/2021

« Venise a constitué pour moi une expérience marquante. Elle a rendu explicite mon… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
4401 02 03 04 05 06 07
4508 09 10 11 12 13 14
4615 16 17 18 19 20 21
4722 23 24 25 26 27 28
4829 30      

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…