Le Centre Pompidou et le musée Picasso se rencontrent à Massy

Rédigé par Lucie BAGUELIN
Publié le 13/07/2023

Perspective du projet

Le pôle francilien du centre Pompidou et du Musée national Picasso ouvrira à Massy à l’été 2026. Commandé par une filiale de Vinci et dessiné par l’agence PCA-Stream, le projet affiche une double vocation : abriter les réserves des deux musées parisiens et offrir au public un nouveau lieu destiné à l’art moderne et contemporain hors de Paris. 

30 000 m². C’est la surface qui accueillera les nouvelles réserves de deux des plus grandes collections d’art moderne au monde : celles du Centre Pompidou et du Musée national Picasso-Paris. La genèse du projet est née de l’envie commune de ces deux musées parisiens de penser de façon pérenne les lieux de réserves, de conservation et de gestion de leurs œuvres. 

Plus qu’un espace de réserve et de conservation des œuvres, le lieu a pour vocation d’accueillir une programmation artistique et culturelle en hébergeant expositions, résidences et ateliers pédagogiques. Avec la création de ce centre, c’est aussi un nouveau rapport à la culture qui se tisse. En effet les réserves, conçues pour être ouvertes au public, permettent une appréhension des métiers du musée sous un nouvel angle. 

Si aujourd’hui l’activité culturelle de la région parisienne souffre d’une hypercentralisation de ses structures dans Paris intramuros, l’implantation du Centre Pompidou francilien devrait accélérer la diffusion de l’activité culturelle à l’échelle du Grand Paris. Parmi les neuf sites candidats, c’est Massy qui a été choisi. En accueillant l’Université Paris-Saclay, le département de l’Essonne a déjà l’ambition d’être le pôle d’excellence dans les domaines de la science et de la recherche. Des collaborations sont d’ailleurs prévues avec l’université pour faire profiter le nouvel édifice des compétences de recherche et espérer améliorer les conditions de conservation. 
Cet emplacement bénéficie également une accessibilité aisée de par sa proximité au réseau autoroutier, à la future ligne 18 du métro Massy-Opéra, au RER et à la gare TGV. PCA-Stream justifie la compacité du projet par une économie de matière et d’énergie. Une l’attention particulière sera - comme il se doit - portée à l’intégration de matériaux biosourcés et durables, à travers l’usage du bois en exo-structure et sur une partie des charpentes et planchers. Si cette composition constructive reste peu précise, la trame structurelle de 9m x 9m semble anticiper une possibilité d’évolution et modularité programmatique.

La façade donne à lire sa double vocation. La partie close et monolithique permet un contrôle habile de la lumière et laisse deviner un lieu de conservation et de restauration des œuvres. Une autre partie plus ouverte sur le parc de la Blanchette et qui fait écho à l’ouverture du Centre Pompidou sur sa Piazza, laissant deviner des espaces ouverts au public. On y retrouve notamment un escalier rappelant la chenille de Beaubourg. Des clins d’œil qui, selon Giorgi Bianchi architecte chez Renzo Piano Building Workshop « citent avec subtilité l’architecture du Centre Pompidou ».

Le début des travaux est prévu pour 2024 et l’ouverture du centre pour l’été 2026.

Les articles récents dans Actus brèves

Materials & Light édition 2023 Publié le 10/09/2023

Le salon Materials & Lights ouvre ses portes les 11 et 12 septembre au 104 dans le 19e arrondiss… [...]

Jean-Louis Cohen. 1949 - 2023 Publié le 08/08/2023

Jean-Louis Cohen nous confiait encore il y a quelques semaines poursuivre son travail entamé dans p… [...]

Étudiants, candidatez pour les prix des diplômes et des mémoires. Publié le 17/07/2023

La Maison de l’architecture Ile-de-France récompense dix mémoires et projets de fin d’études … [...]

Les Sols Habités de Richard Scoffier Publié le 28/06/2023

De l’ENSA de Versailles à celle de Val-de-Seine, Richard Scoffier a été une figure singulière … [...]

Déroute (de l’avenue) de la Grande Armée Publié le 21/06/2023

Mardi 20 juin, le Comité de la Grande Armée, épaulé par l’agence PCA-Stream dévoilait son pro… [...]

La Défense : la mue de la Tour Ariane Publié le 20/06/2023

Le collectif d’architectes Nouvelle AOM - réunissant Franklin Azzi, ChartierDalix et Hardel Le Bi… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.
Minary CLAUDE   -  Employeurs le 19/07/2023

Bonjour, Je suis un particulier qui offre des prêts à l'international. Disposant d'un capital qui servira à octroyer des prêts entre particuliers à court et long terme allant de 100.000 à 50.000.000 d'euros à toutes personnes sérieuses étant dans le réelle besoins, le taux d'intérêt est de 2% l'an gratuit .J'octroie des prêts Financier , Prêt immobilier , Prêt à l'investissement, Prêt automobile , Prêt personnel . Je suis disponible à satisfaire mes clients en une durée maximale de 02 Jours suivant la réception de votre formulaire de demande. PS : Messages très sérieux alors Personne pas sérieux s'abstenir Mail: claudejoelcharlesminary@gmail.com

WhatsApp +33 7 80 99 12 35

> L'Agenda

Septembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
35    01 02 03
3604 05 06 07 08 09 10
3711 12 13 14 15 16 17
3818 19 20 21 22 23 24
3925 26 27 28 29 30  

> Questions pro

« In solidum » : jusqu’à quel point l’architecte doit-il être solidaire ?

Michel Klein, directeur général adjoint de la MAF, revient sur des condamnations in solidum disproportionnées à l’encontre des architectes mie…

25 ans d’expérience sur les grands projets universitaires qui montrent les limites des PPP et le …

Qu'il s'agisse de la récente construction de l'ENS Paris-Saclay, de la complexe restructuration du campus de Jussieu ou plus récemment du Campus Con…

MOP ou conception-réalisation, comment faire le bon choix ?

Pour les maîtres d’ouvrage occasionnels, puiser dans la palette des procédures de marchés publics tient souvent du casse-tête au moment de lance…