Le grand écart 6 : l’ambiance architectonique

Rédigé par Jean-François CHEVRIER
Publié le 04/11/2013

Adolphe Appia, Orphée aux Enfers, projet de scène pour Orphée et Eurydice de Ch.W. Glück, Collection suisse du théâtre, Berne.

Article paru dans d'A n°222

En 1963, Aldo Van Eyck, rédacteur en chef de la revue hollandaise Forum, consacrait un numéro spécial à l'essai de Joseph Rykwert sur l'imaginaire de la forme urbaine dans la Rome antique, « The Idea of a Town » (le livre correspondant parut en 1976). Plus tard, Aldo Van Eyck associa à l'« idée » de ville une dimension mentale, onirique ; « il y a plus de sens, disait-il, d'identifier cité et rêve que cité et univers extérieur* ». Cette conception de la ville rappelle à la fois le « merveilleux » surréaliste et la « dérive » préconisée par les éditeurs de Potlatch, qui fut la matrice du situationnisme.

On ne dira jamais assez le rôle qu'ont joué les revues, grandes ou petites – et les petites souvent plus que les grandes – dans l'histoire croisée de l'architecture et des arts visuels. Potlatch fut un relais du groupe de peintres (Jorn, Appel, Constant, Corneille, Dotremont) qui s'était formé sous le sigle Cobra, d'après les trois villes de résidence de ces artistes : Copenhague, Bruxelles et Amsterdam. Le Danois Asger Jorn (1914-1973), qui fut le principal théoricien du groupe, avait créé en 1953 le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste. En 1937, il avait rencontré Roberto Matta dans l'agence de Le Corbusier. Les deux artistes ont repris contact en 1949, quand Matta vivait à Rome, et ils ont collaboré plus tard l'un et l'autre avec le peintre turinois Giuseppe Pinot-Gallizio. 


* Aldo van Eyck, « L'intérieur du temps », dans Le Sens de la ville, éd. François Choay, Paris, Seuil, 1972, p. 109.


Lisez la suite de cet article dans : N° 222 - Novembre 2013

Les articles récents dans Points de vue / Expos

L’architecture ou l’art de transformer le réel Publié le 10/12/2022

Et si nous partions de l’idée, ou plutôt prenions le pari, que ce tout jeune XXIe siècle, à pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. Par Philippe Prost Publié le 19/10/2022

Si hier encore, à la fin du XXe siècle, patrimoine rimait avec vieilles pierres et monuments hist… [...]

Exposition : Le double pouvoir de l’architecte et l’habitant Publié le 05/09/2022

Dirigé depuis avril 2021 par Fabrizio Gallanti, le centre d’architecture arc en rêve laisse pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (7/9) « Re » comme leitmotiv Publié le 05/09/2022

À la charnière des années 1970 et 1980, alors que fonctionnalisme et style international sont … [...]

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
52      01
0102 03 04 05 06 07 08
0209 10 11 12 13 14 15
0316 17 18 19 20 21 22
0423 24 25 26 27 28 29
0530 31      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…