Le Havre re-reconstruit au MuMa

Rédigé par Léo FIGUET
Publié le 03/09/2021

Philippe de Gobert au MuMa

À l’invitation du MuMa - Musée d'art moderne André Malraux, le photographe et modéliste bruxellois Philippe De Gobert présente son travail au Havre. Depuis ses débuts, l’artiste belge s’intéresse au rapport entre architectures et paysages modernes. Après la Maison de Verre de Pierre Chareau ou l’Unité d’Habitation à Briey de Le Corbusier, de Gobert propose une réinterprétation plus personnelle de la reconstruction du centre-ville du Havre par Auguste Perret. Après plusieurs mois de fermeture, l’exposition est enfin accessible jusqu’au 7 novembre.

Depuis le classement UNESCO du centre-ville du Havre en 2005, le MuMa met l’architecture d’Auguste Perret à l’honneur. Après les expositions d’Olivier Mériel et de Bernard Plossu, le centre-ville se réinvente dans les maquettes de Philippe de Gobert. Inspiré par l’architecture de Perret, De Gobert livre un « conte photographique » à travers des vues extérieures et intérieures de ses maquettes. Celles-ci, photographiées puis tirées en grand format pour l'exposition, répondent à des documents d’archives sélectionnés par l’artiste. Ensemble, documents et photographies viennent créer une nouvelle histoire du Havre et de la Reconstruction.

 

Si la ville de l’artiste est imaginaire, elle reprend les codes initiés au Havre par Perret et son atelier. Dans ses maquettes, Philippe de Gobert réemploie tout le vocabulaire de l’architecte : colonnes, soubassements, fenêtres, couronnements et toits terrasses. Les intérieurs, eux, sont des représentations fidèles de ceux de Perret. Dans les maquettes de De Gobert, les dessins de Perret viennent habiter les murs. Ils viennent répondre à des tableaux de grands paquebots transatlantiques.

 

Avec cette nouvelle exposition, le maquettistes poursuit son exploration sur le travail des peintres, sculpteurs et architectes. Il avait commencé avec ses premiers travaux sur les ateliers d’artistes. Depuis trente ans, il imagine et construit les ateliers de Balthus, Reinhardt ou Mondrian. À l’intérieur de ces artist’s rooms miniatures, il réalise des réductions de leurs oeuvres. En 2006, Yasmine Youssi avait réalisé son portrait pour d’a

 

Un choix d’objets effectué par l’artiste précède les photographies inédites du MuMa. Un musée dans le musée qui permet d’appréhender le processus créatif du modéliste. On retrouve son utopisme et sa fascination pour les grandes traversées transatlantiques qui s’incarnent dans son travail sur le Havre.

 

Exposition Philippe de Gobert : Du merveilleux en architecture au conte photographique.

Du 29 mai au 7 novembre 2021 au MuMa - Musée d'art moderne André Malraux,

2, boulevard Clemenceau, 76600 Le Havre 

> plus d'informations

Les articles récents dans Actus brèves

Le double enseignement de TERRAFIBRA Publié le 02/12/2021

L’exposition TerraFibra architectures se tient au pavillon de l’Arsenal jusqu’au 27… [...]

L’héroïne et l’architecte. Joséphine Baker et Le Corbusier Publié le 30/11/2021

L’un a été naturalisé français en 1930, l’autre en 1937 ;  l’un est architecte,… [...]

Les oublié(e)s de la Muette Publié le 15/11/2021

Les cinq tours de la Cité de la Muette font l’objet d’une… [...]

Les architectes de la table ronde Publié le 09/11/2021

Ce mercredi 10 novembre 2021, la Cité de l’Architecture & du patrimoine organise… [...]

Logement : l’autorisation de déroger aux règles ? Publié le 04/11/2021

Le 14 octobre 2021, la ministre de la Culture, Roselyne Narquin-Bachelot et la ministre… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
48  01 02 03 04 05
4906 07 08 09 10 11 12
5013 14 15 16 17 18 19
5120 21 22 23 24 25 26
5227 28 29 30 31   

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…