Le juste prix du projet, un véritable enjeu

Rédigé par Christine DESMOULINS
Publié le 08/09/2014

Amiens, la future place centrale : la place d'Armes

Article paru dans le d'A n°229

Face à la crise, à la complexité technique et réglementaire croissante des bâtiments et à la judiciarisation des affaires, bien évaluer le coût des projets devient plus que jamais crucial. Les architectes y sont de plus en plus attentifs et les économistes de la construction jouent ici un rôle clé.

Le 23 janvier 2006, suite à requête d’Alain Sarfati, le tribunal administratif de Versailles annulait l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre d’un complexe multiactivité au nom de l’égalité des candidats en raison de « modifications substantielles » apportées au projet lauréat, qui dépassait « de plus de 33 % le budget du maître de l’ouvrage quand le respect de l’enveloppe financière est un critère réglementaire important dans un concours ». Pénalisante pour l’architecte du projet et pour la ville du Vésinet, maître de l’ouvrage, cette situation démontre l’importance de la juste estimation d’un projet. La tendance a pourtant longtemps consisté à sous-évaluer les budgets pour lancer les opérations avant d’en compléter le financement.


Quand la raréfaction de l’argent pousse désormais à la vertu, rejeter la responsabilité des dépassements d’honoraires sur les architectes est fréquent, mais facile. C’est oublier qu’ils jouent un rôle décisif dans les arbitrages économiques quand un dialogue de compétences existe entre eux et les maîtres d’ouvrage et que les projets mal budgétés par des commanditaires peu conscients des enjeux perdurent. (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 229 - Septembre 2014

Les articles récents dans Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ? Publié le 18/10/2021

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en… [...]

Les ABF, de la censure au dialogue constructif Publié le 02/09/2021

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des… [...]

Les effets pervers des marchés globaux 3/3 Publié le 05/07/2021

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux,… [...]

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2 Publié le 04/05/2021

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes.… [...]

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1 Publié le 23/03/2021

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent… [...]

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en produit de consommation Publié le 28/02/2021

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…