Le Monde sans fin

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 30/12/2021

Le Monde sans fin

Article paru dans d'A n°295

Cette bande dessinée est le fruit de la rencontre entre un ingénieur, grand vulgarisateur des questions liées au changement climatique et de l’un des meilleurs auteurs de bande dessinée d’aujourd’hui (Gus, Quai d’Orsay, En cuisine avec Alain Passard). En 196 pages, le duo nous montre toute l’absurdité de la folie consumériste exponentielle des dernières décennies fondées sur le pétrole et le charbon. Brillamment didactique, Jancovici démonte implacablement toute notre addiction aux énergies carbonées. Son point de vue désidéologisé et sans militantisme lui permet notamment des mises en relations étonnantes et explique aussi pourquoi ses propos choquent certains milieux écologistes, comme sa position sur le nucléaire. L’humour du crayon de Christophe Blain fait merveille pour déniaiser le prêchi-prêcha auquel ce type de sujet nous condamne généralement. Le dessinateur est ici le personnage de Candide qui ne cesse de porter la contradiction au personnage de Jancovici sommé d’argumenter devant la suspicion et les angoisses de son partenaire. Rarement un ouvrage avec autant de chiffres et de schémas n’aura été lu avec autant de gourmandise.


Le Monde sans fin, Jean-Marc Jancovici (scénario) et Christophe Blain (dessin), Éditions Dargaud, 24 x 30 cm, 196 p., 27 euros.

 

Les articles récents dans Livres

Anna Heringer: Essential Beauty Publié le 02/12/2022

[...]

Le choix de la librairie Mollat Publié le 02/12/2022

Implantée sur 2 700 m2 au cœur de Bordeaux, la librairie Mollat consacre depuis de nombreuses ann… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…