Le pont comme chemin et lieu, Saint-Laud

Architecte : Dietmar Feichtinger Architectes
Rédigé par les architectes
Publié le 23/07/2020

Dietmar Feichtinger Architectes a conçu un nouveau pont pour piétons et cyclistes à la gare d'Angers Saint-Laud. Le pont se caractérise par un arc doux et large qui traverse toute la largeur de 70 mètres, taillés dans la topographie de la ville par les faisceaux de rails. Sa sous-structure est constituée d’un caisson creux et des consoles en acier dans lesquelles sont intégrés des bancs avec des sièges en bois sur le côté ouest de l'arche. Elle est élégante, légère et fait le lien entre de grandes étendues. Des cadres saisissants faits de poutres en bois lamellé soutiennent la toiture et l'éclairage, dirigent l'œil et ennoblissent le pont en faisant un nouveau Landmark. Ils changent leur espacement, la sous-structure change sa section, ce qui accentue le caractère du pont selon la situation - entrer, monter les escaliers, marcher, attendre, s'asseoir, observer, sortir. Le pont est une construction singulière à l'échelle du quartier avec une grande qualité de parcours, qui fait prendre conscience de la spécificité du lieu. Son parcours voûté fait que sa rampe touche doucement la nouvelle promenade de la place Giffard-Lagenvin et le parc. Trois ascenseurs et escaliers créent une liaison directe, sans obstacle et adaptée aux vélos, avec la gare et l'hôtel, ainsi qu'avec les quais des trains pour Paris et Nantes. Dans son esthétique, le pont est l'expression du renouveau du quartier de la gare.

 

Angers est la capitale des départements du Maine-et-Loire, dans l'ouest de la France.

La ville de 153 000 habitants est située à environ 100 km au nord-est de Nantes et à 300 km de Paris. La gare d'Angers Saint-Laud est un pôle de transport majeur du centre ville. Un TGV à destination de Paris s'y arrête 13 fois par jour, couvrant la distance en 1,45 heures. Il y a environ 40 trains par jour à destination de Nantes. La gare est située rue Auguste Gautier au nord de la ligne de chemin de fer, la rue Fulton passe au sud de celle-ci. Dans la zone de la gare, les faisceaux de rails font environ 70 mètres de large et coupent un profond couloir vers la ville. L'ancien pont piétonnier en béton armé, qui traversait directement les voies, était très endommagé.

Les plans de développement urbain prévoient une revalorisation de la zone. Côté gare, des bureaux et un parking à plusieurs niveaux ont été construits rue Auguste Gaultier, ainsi qu'un hôtel est en construction. Au sud du faisceau de voies, une nouvelle promenade et un parc seront construits rue Fulton. Le pont pour piétons et cyclistes fait partie de cette modernisation, dont le concours a été remporté par Dietmar Feichtinger Architectes. Leur projet est basé sur l'échelle de la ville, surmontant la barrière des voies ferrées et offrant un accès direct aux personnes handicapées aux quais par des ascenseurs et des escaliers.

Mais surtout, c'est une structure de circulation singulière qui devient un point de repère avec son chemin doucement courbé, son élégance constructive et les remarquables portiques en bois lamellé qui supportent à la fois l'éclairage et le toit plat. Les distances variables entre ces images rythment le parcours et offrent des vues différentes sur les voies, les trains et la ville. Des bancs le long des balustrades invitent à s'asseoir. Le pont devient un chemin et un lieu.

Les portiques en bois, sont des éléments identitaires fort du pont. Ils soulignent la traverser et entrent en dialogue avec la ville. Ils rythment le parcours. Par leurs distances différentes, leurs sections légèrement variables et le tracé en arc du pont, ils ouvrent des perspectives toujours nouvelles sur les voies, les trains à l'arrivée et au départ. Ils se condensent vers le milieu du pont, créant une atmosphère abritée qui invite à la pause, tandis que les distances plus importantes au début et à la fin du pont élargissent de plus en plus la vue sur la ville. Le travail sur le volume de ce projet comprend également la forme de chaque portique. Son angle d'inclinaison change avec le rythme du mouvement. Au milieu, la section transversale des cadres s'agrandit continuellement. Cette ouverture continuelle des cadres augmente la significativité du pont au-dessus des rails.

Ces cadres en bois ne façonnent pas seulement la relation entre les passants et le lieu, ils ont aussi une fonction spécifique : ils servent à intégrer l'éclairage, protègent contre les intempéries et le vent. Ces éléments sont intégrés dans leur construction.

Des bandes antidérapantes sont encastrées dans la passerelle en bois, ce qui garantit que le pont peut être utilisé en toute sécurité même par mauvais temps.

Le nouveau pont pour piétons et cyclistes de la gare Saint-Laid est bien plus qu'un simple passage à niveau. C'est un nouveau lieu de rencontre urbain où les gens aiment s'arrêter, s'attarder, parler, regarder les trains, arriver ou partir.

 

 



Maîtres d'ouvrages : ATLER Cités
Maîtres d'oeuvres : Dietmar Feichtinger Architectes
Cout : 6 M
Date de livraison : 2020

Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : Dietmar Feichtinger Architectes - Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : BOUREAU David Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : Dietmar Feichtinger Architectes - Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : Dietmar Feichtinger Architectes - Passerelle Angers TGV Saint Laud, Dietmar Feichtinger Architectes<br/> Crédit photo : Dietmar Feichtinger Architectes -

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

20 logements participatifs en volume capable sur un parking silo, Bordeaux Publié le 26/04/2022

Maîtres d'ouvrages : Le COL (Comité Ouvrier du Logement)Maîtres d'oeuvres :  Lemé… [...]

Réhabilitation et extension d'une ancienne ferme en haras d'élevage, Samer Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  C.C. Desvres SamerMaîtres d'oeuvres :  Charlotte Siwiore… [...]

74 logements sociaux Jaurès Petit, Paris 19 Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Paris Habitat OPHMaîtres d'oeuvres :  archi5 (logements … [...]

Groupe scolaire Simone Veil, Villejuif Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Ville de VillejuifMaîtres d'oeuvres :  Dominique Coulon … [...]

Groupe scolaire du Moulon, Gif sur Yvette - plateau Saclay Publié le 25/04/2022

Maîtres d'ouvrages :  Établissement Public Paris Saclay (EPAPS)Maîtres d'oeuvres : … [...]

Sciences Po, Hôtel de l'Artillerie, Paris Publié le 24/04/2022

Maîtres d'ouvrages : La Fondation Nationale des Sciences Politiques (FNSP)Maîtres d'oeuvres :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…