Le temps retrouvé : 18 logements sociaux au Raincy, Seine-Saint-Denis

Architecte : Barrault Pressacco
Rédigé par Soline NIVET
Publié le 01/12/2022

Ce midi de septembre, je suis arrivée au Raincy par Bobigny, où j’ai passé la matinée à arpenter le quartier de l’Abreuvoir. Pour ce très grand ensemble de 1 509 logements sociaux construits en moins de quatre ans dans les années 1950, Émile Aillaud avait parié sur les couleurs pour asseoir la présence de ses serpentins, tours et plots en tripodes parmi les arbres d’un parc encore à venir. Plus de soixante-dix ans plus tard, l’effet est saisissant : bâtiments et végétation paraissent totalement fondus les uns dans les autres au point qu’on ne sait plus lesquels sont arrivés en premiers. Décidément, quels qu’en soient l’écriture ou le style, les architectures domestiques les plus réussies sont celles qui s’extraient d’emblée de toute velléité de contemporanéité.
En traversant à pied le pont de Bondy, je repense à ce beau texte de Jorge Luis Borges sur le temps. « Qu’est-ce que l’instant présent ? » demande-t-il, sinon « le moment qui comporte un peu de passé et un peu d’avenir. Le présent en soi est comme le point en géométrie. Le présent n’existe pas1 ». J’attrape le bus n° 146 en direction de Montfermeil-les-Bosquets, traverse Les Pavillons-sous-Bois et Villemomble pour descendre au Raincy (...)



Maîtres d'ouvrages : Immobilière 3G
Maîtres d'oeuvres : Barrault Pressacco

Entreprises : IMSA et Roza Bat, gros œuvre ; IDF Toiture, charpente ; Prestapose, menuiseries extérieures ; Ridoret, menuiseries intérieures ; Orbimétal, serrurerie ; Koota, plomberie ; Tebi, électricité ; République Studio, design graphique

Surface SHON : : 1 030 m2 (SP) + 985 m2 (SHAB)

Cout :
Date de livraison : avril 2022

La façade arrière de l'immeuble<br/> Crédit photo : CAILLE Emmanuel L'impasse qui dessert les logements<br/> Crédit photo : MELONI Giaime Plan d'un appartement avec loggia<br/> Crédit photo : . .

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Une sobriété monumentale : Crèche de 24 berceaux au sein du Palais de l'Alma Publié le 12/12/2022

Maîtres d'ouvrages : Présidence de la RépubliqueMaîtres d'oeuvres : Atelier Régis Roudil A… [...]

A l'ombre des livres : Médiathèque Charles-Nègre, Grasse Publié le 01/12/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de GrasseMaîtres d'oeuvres : Ivry Serres (avec Benjamin Vassi… [...]

Le cru et le cuit : Groupe scolaire Thomas-Pesquet, Villepreux (78) Publié le 30/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de VillepreuxMaîtres d'oeuvres : Serge Joly et Paul-Emmanuel … [...]

Bunker muséologie Publié le 21/10/2022

Maîtres d'ouvrages : Bayeux Intercom (maîtrise d’ouvrage déléguée pour Bayeux Intercom, … [...]

Unpacking my library Publié le 20/10/2022

Maîtres d'ouvrages : ministère de la Culture et de la Communication, ministère de l’Éduc… [...]

A la recherche de l'aménité ; mais pour qui ? Publié le 18/10/2022

Maîtres d'ouvrages : Kaufman & Broad (lots A et C) ; Pitch Promotion (lot B… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…