« Les Actes fondamentaux II », Université Populaire du Pavillon de l’Arsenal

Rédigé par Maider PAPANDINAS
Publié le 18/03/2020

« Manger », « Recevoir », « Éduquer », « Méditer » : Richard Scoffier poursuit cette année son investigation sur les actes essentiels de l’humanité et leur implication dans la détermination de l’espace. Confinés chez vous, à la suite des mesures sanitaires prises par le gouvernement, nous vous invitons à visionner en ligne les deux premiers cours de notre collaborateur sur le site du Pavillon de l’Arsenal ou directement sur Dailymotion.

 « Manger »

Restaurants, cuisines, commerces, autoroutes, marchés d’intérêt national, abattoirs et champs à perte de vue : la terre entière a été implacablement colonisée pour que nous puissions nous nourrir à intervalles réguliers et ne jamais être dominés par la faim comme nos lointains ancêtres, les chasseurs-cueilleurs du néolithique qui passaient leur vie à la recherche exclusive de leur subsistance. Mais manger c’est aussi un corpus de gestes codifiés qui font l’objet d’un long apprentissage. Une pratique, prescrite par de nombreux interdits, qui réclame impérativement de s’effectuer sous le contrôle d’une communauté. Un acte, qui, de plus, subsume le besoin animal de dévorer sous le plaisir esthétique de goûter. Nous analyserons certains dispositifs architecturaux contemporains où l’on se restaure tout en regardant les autres et en étant vus d’eux. Mais aussi des lieux qui se veulent en phase avec un certain style de cuisine. Ainsi l’hôtel restaurant Saint-James de Jean Nouvel à Bouliac, originellement conçu comme un espace initiatique permettant de méditer sur la terre et ses produits avant de passer à la table de Jean-Marie Amat. Ou Le Dauphin, aménagé à Paris par Rem Koolhaas et Clément Blanchet, qui met les corps en légère tension pour qu’ils soient à même d’apprécier les savants assemblages d’Iñaki Aizpitarte, ou encore l’ Enigma, réalisé à Barcelone par l’agence RCR et Pau Llimona qui s’organise comme un cristal autour des subtiles transgressions culinaires du chef catalan Albert Adrià.

« Recevoir »

Comment penser l’introduction de corps étrangers dans un espace privé qui conserve toujours dans ses tréfonds la mémoire du nid, de l’antre, de la tanière ? Nous nous rappellerons du Terrier, la nouvelle de Franz Kafka, dont le personnage principal - humain ou animal - vit dans une galerie souterraine, hanté par la terreur d’une intrusion fatale. Et nous reviendrons sur les différentes manières d’inviter les autres à pénétrer dans son propre territoire tout en les maintenant savamment à distance. Un double mouvement qui conditionne l’organisation de l’habitat traditionnel méditerranéen comme les constructions modernes et contemporaines. Nous analyserons comment les habitations conçus par Le Corbusier, Ludwig Mies van der Rohe, Oscar Niemeyer, Lina Bo Bardi et Paulo Mendes da Rocha comme celles plus récentes de Rem Koolhaas, Lacaton & Vassal, Sou Fujimoto, Sophie Delhay ou Édouard François réglementent l’accès des autres dans leur intimité. Sans oublier que l’hospitalité reste au fondement du projet démocratique. Comme le met en évidence la double signification du mot hôte qui définit aussi bien celui qui reçoit que celui qui est reçu.

 

Informations pratiques

Le Pavillon de l'Arsenal, Centre d'information, de documentation et d'exposition d'Urbanisme et d'Architecture de Paris et de la métropole parisienne, est un lieu unique où l'aménagement de la ville et ses réalisations architecturales sont mis à la portée de tous.


Conférences en ligne ici


Sur Dailymotion :

Conférence « Manger » 

Conférence « Recevoir » 

Les articles récents dans Actus brèves

Frugalité heureuse : 12 rendez-vous pour métamorphoser l’acte de construire Publié le 25/09/2020

« Métamorphoser l’acte de construire » est un cycle de visio-conférences … [...]

Chaire du Louvre : Peindre l’architecture Publié le 25/09/2020

La 12e édition de la Chaire du Louvre – rendez-vous annuel dédié à la recherche en … [...]

Prix d’architectures : les lauréats 2020 Publié le 18/09/2020

Les Prix d’architectures 10+1 ont été remis hier soir 17 septembre au Centre Georges Pompidou.… [...]

Assises nationales : « Transformer : interventions architecturales sur l’existant » Publié le 07/09/2020

L’organisation des premières assises nationales des écoles nationales supérieures… [...]

Materials & Light #6 Publié le 01/09/2020

Pour sa 6e édition, le salon MATERIALS & LIGHT vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre… [...]

Photographies de la rénovation de la chenille du Centre Pompidou Publié le 31/07/2020

Installée en 1976 à l’ouverture du Centre Pompidou, la succession d’escaliers mécaniques… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
36 01 02 03 04 05 06
3707 08 09 10 11 12 13
3814 15 16 17 18 19 20
3921 22 23 24 25 26 27
4028 29 30     

> Questions pro

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…