Les altanas de la tour Panache

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 05/09/2019

Dossier réalisé par Cyrille VÉRAN
Dossier publié dans le d'A n°274 Dans la tour livrée en 2018 à Grenoble pour Altarea Cogedim, l’architecte Édouard François met à distance les appartements de leurs prolongements extérieurs, déportés et rassemblés dans les étages supérieurs. Retour sur cette expérimentation qui a rencontré un grand succès auprès des acquéreurs.

Balcon, loggia, terrasse, le prolongement extérieur du logement est souvent un plus pour séduire les acquéreurs, surtout quand il prend les dimensions d’un véritable espace à vivre qui les projette dans le modèle toujours plébiscité de la maison.
Édouard François, dont on connaît les audaces, a choisi de les regrouper et de les percher aux derniers étages(...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
26   01 02 03 04
2705 06 07 08 09 10 11
2812 13 14 15 16 17 18
2919 20 21 22 23 24 25
3026 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…