> Les architectures technocritiques - D'après nature, entretien avec Laurent et Grégoire Mouly, LM ingénierie,

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 03/04/2018

Dossier réalisé par Stéphane BERTHIER
Dossier publié dans le d'A n°261

Le bureau d’études LM ingénieur est engagé dans le développement expérimental de la transition écologique. Basé à Paris, il recherche des solutions alternatives au modèle dominant des bâtiments basse consommation, fondé sur des enveloppes très isolantes, étanches à l’air, associées à des équipements de chauffage et de ventilation sophistiqués. Dans cet entretien, ses deux associés Laurent et Grégoire Mouly reviennent sur cette activité de recherche et de développement.

D’a : Quel est le diagnostic qui vous amène à développer des techniques alternatives comme la ventilation naturelle ou la construction en matériaux biosourcés ?

La réglementation en vigueur s’intéresse surtout à réduire les consommations d’énergie une fois le bâtiment construit. Or, il nous semble important aujourd’hui de s’intéresser au fait que l’énergie consommée pour construire le bâtiment est très élevée si nous voulons décarboner la construction. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…