> Les architectures technocritiques - Yakafokon

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 03/04/2018

Dossier réalisé par Stéphane BERTHIER
Dossier publié dans le d'A n°261

Yakafokon est un collectif d’architectes, de charpentiers, de plasticiens et de scénographes. Depuis deux ans, il participe au festival de théâtre Les effusions. Cet événement se tient sur l’île du Roi, entre deux bras de l’Eure, dans la commune de Val-de-Reuil. Yakafokon réalise les installations nécessaires au déroulement du festival et participe au montage des différentes scénographies. Trois de ses membres, Thibaut Terrier architecte, Étienne Chorain charpentier et William Bastard plasticien scénographe, reviennent sur cette expérience.

D’a : Comment vous êtes-vous rencontré et comment avez-vous eu l’idée de constituer ce collectif ?

À la sortie de nos études ou de nos formations diverses, nous étions tous sensibles aux travaux de collectifs comme Bellastock, ETC ou Exyzt. Après ces années théoriques, nous étions désireux de nous lancer dans ce type d’aventure, de nous confronter aux questions de fabrication de notre cadre de vie, de continuer à apprendre en faisant. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…