Les capacités du patrimoine existant. L'expérience de Christian Vincent en Meurthe-et-Moselle

Rédigé par Karine DANA
Publié le 15/12/2014

Portrait de Christian Vincent

Dossier réalisé par Karine DANA
Dossier publié dans le d'A n°232

Tout le monde s’accorde à dire qu’il faut densifier les centres-bourgs et réinvestir l’existant pour réactiver les cœurs de communes et stopper l’artificialisation des zones agricoles. Dans la réalité, les architectes se heurtent néanmoins à des difficultés et contradictions majeures. (...)

DA : Dans quelle mesure le patrimoine rural peut-il être source d’invention programmatique ?

Christian Vincent : Réfléchir au dispositif de programmation est un temps de projet capital que l’architecte doit absolument saisir. Il est toujours étonnant de mesurer l’impact et le potentiel de transformation du moindre petit programme développé dans une commune. (...)


Article publié dans le dossier « Architectes de campagne », du d'a 232, décembre 2014-janvier 2015


Lisez la suite de cet article dans : N° 232 - Décembre 2014

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…