Les docks de Saint Ouen 63 logements sociaux - Vincen Cornu

Architecte : Vincen Cornu
Rédigé par les architectes
Publié le 19/11/2015

Situation

Le projet s’inscrit dans la nouvelle Zone d’aménagement concertée des Docks de Saint- Ouen, au sein du secteur bateliers-nord, l’un des cinq qui composent la ZAC, lequel se caractérise au nord par la présence de la Seine, et à l’est par le vis-à-vis d’un parc de 12 hectares donnant sur la Seine. Il est aussi marqué par la forte présence d’infrastructures à l’échelle métropolitaine : A l’ouest le bâtiment de l’agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom), au sud la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU), en vis-à-vis du projet. Ces deux monuments utilitaires, perceptibles de loin, perpétuent à leur manière le caractère industriel de l’ancienne friche. L’intérêt du site tient à cette double nature : Seine et parc d’un côté, mémoire industrielle vivante de l’autre.


Projet
Le bâtiment conjugue l’échelle d’une maison de 3 étages à celle d’un immeuble de 11 étages dont le corps principal nord-sud, avec par conséquent des orientations des logements est-ouest, se situe le long de l'allée de Paris, en mitoyenneté a nord d’une école en cours de réalisation. A l’angle sud-ouest, un retour en R+3 abrite 2 maisons superposées dont le pignon ouest offrira un adossement au futur programme de bureaux.


Rez-de-chaussée
L’accès aux habitations se fait depuis l’allée de Paris au travers d’un porche en double hauteur distribuant de part et d’autre deux halls largement vitrés sur porche et sur jardin de coeur d’îlot, donnant accès à deux noyaux de distribution verticale, nord et sud, éclairés naturellement. En rez-de-chaussée, on trouve à gauche en entrant 2 logements et une « maison » (plus simplement un duplex): Un deux pièces d’angle orienté sud-est, un quatre pièces traversant nord-sud, tous deux accessibles depuis le hall sud. L’accès à la première maison superposée se fait un peu plus loin depuis la cour. L’espace est traversant, orienté nord/sud, donnant sur deux espaces extérieurs : petit jardin d’entrée au nord, loggia au sud, à l’articulation de la cuisine et du séjour. Le plan du premier étage préfigure l’organisation des logements dans les autres étages : traversant au milieu et logements d’angle aux extrémités afin de tirer au mieux partie des situations de retournement, à l’instar du logement 3 pièces côté nord. Cette forme de répartition génère des dilatations, des variations d’épaisseur qui sont ici mises à profit pour dessiner de généreux prolongements extérieurs. Le
principe d’organisation génère des variations sensibles de surfaces, le maître d’ouvrage étant prêt à assumer ces variations.
R+2
Le plan ci-contre fait apparaitre le principe distributif de la maison superposée à l’angle sud-ouest de la parcelle, par le biais d’une coursive extérieure accessible depuis le palier, se détachant du bâtiment afin de préserver l’intimité du 4 pièces de la partie sud centrale.

Les deux derniers niveaux (R+10 et R+11) abritent 6 duplex d’orientations analogues à celles des étages inférieurs. Les deux 5 pièces traversant de la partie centrale s’organisent autour d’un patio à l’étage qui creuse en quelque sorte le dernier niveau, générant entre autres un apport lumineux vers l’étage en dessous par le biais d’une double hauteur de séjour (photos ci-dessous). Les oriels des quatre pièces du nord-est et du sud-est sont l’occasion de sculpter les hautes parois verticales de brique tout en enrichissant les orientations des logements.

Le choix des matériaux est guidé tant par des considérations d’ordre esthétique que par un souci de pérennité des ouvrages. L’ensemble du bâtiment est recouvert de briques de 9cm d’épaisseur fixées sur consoles et cornières inox, permettant la mise en place d’une isolation par l’extérieur tout en préservant la solidité de la paroi. Les briques sont posées à joints vifs. Le principe en « ciseaux » du traitement des angles permet de résoudre avec souplesse la question des angles aigus et obtus. La brique pose le caractère « monolithique » du projet. Des parties en béton clair soulignent les plans de brique en pied de bâtiment, le couronnement des acrotères et des garde-corps maçonnés, de même que celui des volumes en encorbellement. Les menuiseries sont de teinte foncée (indigo), de même que l’ensemble de la métallerie, constituée d’un barreaudage vertical en fers plats. Un abri vélo en structure bois et couverture zinc assure au nord de la cour intérieure la mitoyenneté avec l’école



Maîtres d'ouvrages : Eiffage Immobilier IDF
Maîtres d'oeuvres : Vincen Cornu 
Surface SHON : 4643 m²
Cout : 8,96M€
Date de livraison : Juillet 2015

     <br/> Crédit photo : dr -  <br/> Crédit photo : dr -  <br/> Crédit photo : dr -   <br/> Crédit photo : dr -  <br/> Crédit photo : dr -  <br/> Crédit photo : dr -  <br/> Crédit photo : dr -   Plan masse RDC R+2 R+10-11

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Centre culturel Clément David, Roquevaire (13) Publié le 05/07/2023

Maîtres d'ouvrages : Commune de RoquevaireMaîtres d'oeuvres : Huitetdemi (mandataires… [...]

Parcours couvert du forum antique de Bavay (59) Publié le 28/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Département du NordMaîtres d'œuvres : Explorations ArchitectureEn… [...]

CO’Met - Arena, centre de congrès et parc des expositions Publié le 06/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Orléans MétropoleMaîtres d'oeuvres : Ferrier Marchetti StudioEntr… [...]

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
35    01 02 03
3604 05 06 07 08 09 10
3711 12 13 14 15 16 17
3818 19 20 21 22 23 24
3925 26 27 28 29 30  

> Questions pro

« In solidum » : jusqu’à quel point l’architecte doit-il être solidaire ?

Michel Klein, directeur général adjoint de la MAF, revient sur des condamnations in solidum disproportionnées à l’encontre des architectes mie…

25 ans d’expérience sur les grands projets universitaires qui montrent les limites des PPP et le …

Qu'il s'agisse de la récente construction de l'ENS Paris-Saclay, de la complexe restructuration du campus de Jussieu ou plus récemment du Campus Con…

MOP ou conception-réalisation, comment faire le bon choix ?

Pour les maîtres d’ouvrage occasionnels, puiser dans la palette des procédures de marchés publics tient souvent du casse-tête au moment de lance…