Les Leçons de la terre : François Cointeraux (1740-1830), professeur d’architecture rurale

Rédigé par Jean DETHIER
Publié le 05/12/2017

Article paru dans le d'A n°259

Alors que les pratiques récentes d’écoconstruction en terre crue connaissent un développement notoire, il est nécessaire de comprendre où, quand et comment, pourquoi et grâce à qui a commencé et fleuri cette remarquable alternative constructive. Voici enfin le livre savant et passionnant qui – grâce à ses stimulants essais interdisciplinaires et sa séduisante iconographie – répond à toutes ces questions et bien d’autres. C’est dans la mouvance du siècle des Lumières et de la Révolution française qu’un maçon lyonnais surdoué et visionnaire – François Cointeraux – se métamorphose dès 1789 en pionnier. Avec son invention du « nouveau pisé », il devient le premier architecte de l’histoire de l’humanité à théoriser et à expérimenter, à pratiquer et à promouvoir un authentique « art moderne de bâtir en terre crue » (cf. le dossier de 30 pages publié par d’a en juillet). Son influence s’avérera considérable, durable et universelle : tant France et en Europe qu’à travers le monde, des États-Unis à la Russie. Une lecture hautement réjouissante pour se désaltérer à l’une des sources historiques les plus stimulantes de la nouvelle architecture écologique.

Les Leçons de la terre : François Cointeraux (1740-1830), professeur d’architecture rurale, Laurent Baridon, Jean-Philippe Garric et Gilbert Richaud (sous la direction de), Institut national d’histoire de l’art et Éditions des Cendres, janvier 2016, 350 p. illustrées.

Les articles récents dans Livres

Le Corbusier, Tout l'oeuvre construit Publié le 10/12/2018

Le photographe anglais Richard Pare a fait pendant dix ans le tour du monde des œuvres de… [...]

SOS Brutalism - A global survey Publié le 10/12/2018

Des années 1950 au début des années 1980 (dans les pays de l’Est), l’architecture … [...]

Image des microcosmes flottants - Nouvelles figurations architecturales japonaises Publié le 10/12/2018

« Comme tu n’écris rien, montre-moi ce que tu dessines et je te dirai comment tu penses… [...]

In statu quo – Structure of negotiation Publié le 10/12/2018

S’il y a bien une ville au monde où les questions de partage de l’espace public se posent… [...]

Déconstruction et réemploi Publié le 10/12/2018

S’il y a bien une idée qui fait consensus dans la construction mais que personne ne parvient à… [...]

La matérialité de l’architecture Publié le 10/12/2018

La matérialité de l’architecture, Antoine Picon, Parenthèses, 24 x 16 cm, 144 p.,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…