Les Pays-Bas et la Belgique à l'honneur au EU Mies Award

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 12/05/2017

Tous les deux ans depuis 1988, la Commission Européenne et la Fondation Mies Van Der Rohe récompensent des réalisations architecturales exemplaires en Europe. La distinction principale vient d'être attribuée aux néerlandais de NL Architects et XVW Architectuur pour l’ensemble de logements deFlat Kleiburg à Amsterdam tandis que les agences belges MSA et V+ remportent la mention spéciale de l'architecte émergent pour l’immeuble Navez à Bruxelles.

Dans la sphère des prix d'architecture, celui de l'Union Européenne pour l'Architecture Contemporaine – Mies Van Der Rohe Award reste l'une des récompenses les plus prestigieuses et convoitées.

 

En Décembre 2016, 355 projets, répartis dans 36 pays, ont été préselectionnés pour l’édition 2017. La liste a ensuite été réduite à 40 projets en Janvier puis 5 finalistes en Février dernier, suivant les choix successifs du jury mené par le britannique Stephen Bates et incluant Dominique Jakob, Gonçalo Byrne, Peter Cachola Schmal, Pelin Derviş, Juulia Kauste et Małgorzata Omilanowska.

 

Le prix Mies Van Der Rohe 2017 a été remis aux agences néerlandaises NL Architects et XVW Architectuur pour le projet deFlat Kleiburg à Amsterdam. Les architectes ont procédé à la rénovation de l'un des ensemble de logements les plus importants aux Pays-Bas : une barre infléchie de 400 mètres de long, 11 niveaux et plus de 500 appartements. Si la structure et les espaces communs ont été réhabilités, l’aménagement intérieur des logements a été laissé à la totale initiative des habitants, dans un souci d’économie et de liberté d’usage.

 

Les agences belges MSA et V+ (Vers plus de bien-être), présentes dans la shortlist des 40, obtiennent eux la mention spéciale remise à des agences émergentes grâce à leur projet commun des logements Navez à Schaerbeek (Bruxelles). En entrée de ville, ce petit immeuble entièrement passif occupe une place stratégique à la jonction de deux artères urbaines importantes. Les cinq logements s’organisent sur demi-niveaux pour une imbrication maximale dans un volume minimum.

 

Les quatre autres projets en compétition pour la phase finale étaient les suivants :

le complexe résidentiel Ely Court (Londres, UK) par l’agence britannique Alison Brooks Architects ; le Kannikegården, bâtiment multi-usage sur les vestiges d’un monastère de la ville médiévale de Ribe (Danemark) par Lundgaard & Tranberg Architects ; le Katyn Museum, mémorial et centre d'archives au cœur de la citadelle de Varsovie (Pologne) par BBGK Architekci et le Mémorial de Rivesaltes (France) de Rudy Ricciotti sur le site du camp d’internement de la seconde guerre mondiale.

 

Selon les mots du jury, la sélection de cette année a été guidée par les problématiques sociales, de contexte, de mémoire des lieux et de construction en centre historique.

Les lauréats se verront remettre une dotation de 60 000€ pour le prix principal et 20 000€ pour le prix secondaire. Ils recevront leurs distinctions le 25 Mai prochain au Pavillon Mies Van Der Rohe de Barcelone.

 

Découvrez en détails le projet de MSA et V+ dans le dossier de notre d’a 241.

Les articles récents dans Actus brèves

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 23/01/2019

Du 29 janvier au 13 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles… [...]

Diller Scofidio + Renfro lève le voile sur la Salle de Concert de Barbican Publié le 22/01/2019

L’architecte Elizabeth Diller, cofondatrice de Diller Scofidio + Renfro, dévoile les premières… [...]

Triennale de Milan : neuf projets représenteront la France Publié le 18/01/2019

Autour du thème « Broken Nature : Design Takes on Human Survival », la 22e… [...]

20 lauréats pour réinventer les dessous parisiens Publié le 16/01/2019

Les lauréats de la seconde édition de « Réinventer Paris » ont été annoncés… [...]

L’impression 3D s’invite à l’École des Ponts ParisTech Publié le 08/01/2019

L’École des Ponts ParisTech invite les acteurs de l’architecture et de la construction à… [...]

Hashim Sarkis : grand curateur de la 17e Biennale d’Architecture de Venise Publié le 07/01/2019

Après les architectes irlandaises Yvonne Farell et Shelley McNamara, fondatrices de l’agence… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
01 01 02 03 04 05 06
0207 08 09 10 11 12 13
0314 15 16 17 18 19 20
0421 22 23 24 25 26 27
0528 29 30 31    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…