Les Pays-Bas et la Belgique à l'honneur au EU Mies Award

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 12/05/2017

L’ensemble de logements deFlat Kleiburg à Amsterdam réhabilité par NL Architects et XVW Architectuur

Tous les deux ans depuis 1988, la Commission Européenne et la Fondation Mies Van Der Rohe récompensent des réalisations architecturales exemplaires en Europe. La distinction principale vient d'être attribuée aux néerlandais de NL Architects et XVW Architectuur pour l’ensemble de logements deFlat Kleiburg à Amsterdam tandis que les agences belges MSA et V+ remportent la mention spéciale de l'architecte émergent pour l’immeuble Navez à Bruxelles.

Dans la sphère des prix d'architecture, celui de l'Union Européenne pour l'Architecture Contemporaine – Mies Van Der Rohe Award reste l'une des récompenses les plus prestigieuses et convoitées.

 

En Décembre 2016, 355 projets, répartis dans 36 pays, ont été préselectionnés pour l’édition 2017. La liste a ensuite été réduite à 40 projets en Janvier puis 5 finalistes en Février dernier, suivant les choix successifs du jury mené par le britannique Stephen Bates et incluant Dominique Jakob, Gonçalo Byrne, Peter Cachola Schmal, Pelin Derviş, Juulia Kauste et Małgorzata Omilanowska.

 

Le prix Mies Van Der Rohe 2017 a été remis aux agences néerlandaises NL Architects et XVW Architectuur pour le projet deFlat Kleiburg à Amsterdam. Les architectes ont procédé à la rénovation de l'un des ensemble de logements les plus importants aux Pays-Bas : une barre infléchie de 400 mètres de long, 11 niveaux et plus de 500 appartements. Si la structure et les espaces communs ont été réhabilités, l’aménagement intérieur des logements a été laissé à la totale initiative des habitants, dans un souci d’économie et de liberté d’usage.

 

Les agences belges MSA et V+ (Vers plus de bien-être), présentes dans la shortlist des 40, obtiennent eux la mention spéciale remise à des agences émergentes grâce à leur projet commun des logements Navez à Schaerbeek (Bruxelles). En entrée de ville, ce petit immeuble entièrement passif occupe une place stratégique à la jonction de deux artères urbaines importantes. Les cinq logements s’organisent sur demi-niveaux pour une imbrication maximale dans un volume minimum.

 

Les quatre autres projets en compétition pour la phase finale étaient les suivants :

le complexe résidentiel Ely Court (Londres, UK) par l’agence britannique Alison Brooks Architects ; le Kannikegården, bâtiment multi-usage sur les vestiges d’un monastère de la ville médiévale de Ribe (Danemark) par Lundgaard & Tranberg Architects ; le Katyn Museum, mémorial et centre d'archives au cœur de la citadelle de Varsovie (Pologne) par BBGK Architekci et le Mémorial de Rivesaltes (France) de Rudy Ricciotti sur le site du camp d’internement de la seconde guerre mondiale.

 

Selon les mots du jury, la sélection de cette année a été guidée par les problématiques sociales, de contexte, de mémoire des lieux et de construction en centre historique.

Les lauréats se verront remettre une dotation de 60 000€ pour le prix principal et 20 000€ pour le prix secondaire. Ils recevront leurs distinctions le 25 Mai prochain au Pavillon Mies Van Der Rohe de Barcelone.

 

Découvrez en détails le projet de MSA et V+ dans le dossier de notre d’a 241.

Les articles récents dans Actus brèves

BAP ! 2022 : 6 débats ce week-end ! Publié le 13/05/2022

Ce weekend à Versailles, c’est grand retour de la biennale d’Architecture et de Paysage !… [...]

Paris : 90 concours lancés ! Publié le 10/05/2022

« Paris s’équipe » est la présentation du programme municipal sur les enjeux… [...]

L'Académie d'Architecture renoue avec ses prises de positions publiques Publié le 28/04/2022

Le 8 mars dernier, l’Académie d’Architecture a rendu un rapport sur le Logement. Fruit du… [...]

Grafton Architects, lauréates du prix Mies 2022 Publié le 26/04/2022

L’agence allemande cofondée en 1978 par les Irlandaises Yvonne Farrell et Shelley McNamara a… [...]

Quartier Bercy-Charenton : la Mairie revoit ses ambitions Publié le 25/04/2022

Le 12e arrondissement de Paris a finalement abandonné ses tours de béton. Les 6 orientations… [...]

Soutenir, une exposition qui soigne Publié le 22/04/2022

L’histoire du soin dans la ville est hétéroclite. Se croisent les disciplines médicales,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …