Les Paysagistes-Concepteurs organisent la première édition du Palmarès du Paysage

Rédigé par Theo NÄSSTRÖM SEGUIN
Publié le 23/03/2021

Vendredi 19 mars s’est déroulée la première cérémonie du Palmarès du Paysage. Elle récompense les paysagistes-concepteurs dans de nombreuses catégories. Ce nouveau prix organisé par la Fédération Française du Paysage (FFP) vise à affirmer les spécificités de ce métier alors que d’autres acteurs de la maîtrise d’œuvre focalisent généralement plus l’attention : les architectes et urbanistes. Le Palmarès récompense des projets dans de nombreuses catégories afin de rendre compte d’une pluralité des pratiques et des échelles abordés par la discipline. Du grand paysage au jardin et de l’étudiant au chercheur en passant par le praticien, les nombreux projets lauréats permettent de tisser une projection assez précise de la profession aujourd’hui.

Le titre de paysagiste-concepteur est récent, la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature, et des paysages légifère ce titre et permet la création d’un cadre juridique nouveau pour la profession. Cette nouvelle loi certifie un niveau de formation et protège l’utilisation abusive du titre… sans pour autant limiter l’activité de conception paysagère qui reste libre d’accès. Cet événement est l’aboutissement d’un combat et une reconnaissance pour les acteurs du métier. Notamment pour la FFP qui en a fait une revendication depuis sa création en 1982. La légitimation d’un métier de conception indépendant


La création d’un prix lié à ce nouveau statut semble être une étape inéluctable qui assure une continuité dans la volonté de reconnaissance de la profession par un événement assurant une visibilité médiatique importante. Ce prix vient s’ajouter au Grand Prix National du Paysage décerné par le conseil de l’Europe tous les deux ans. Le palmarès est complémentaire et a vocation à mettre en avant la diversité des approches existantes.


Pour cette première édition ,Henri Bava l’un des co-fondateurs de l’agence TER, préside le jury. Celui-ci est composé d’un représentant nommé dans chaque région de la FFP et des jurys invités : Vincent Tricaud, président de l’Association des Paysagistes-Conseils de l’État (APCE) et d’autres acteurs et penseurs du monde du paysage.


L’objectif du Palmarès du Paysage est de faire un état des lieux de la profession. La discipline est amenée à traiter des projets aux échelles variées, et pas nécessairement opérationnels. Ainsi le Palmarès s’organise en plusieurs catégories reflétant cette diversité : diplômes, études territoriales, réalisations, démarches participatives et recherche. Il y a un ensemble de sous-catégories, pour les réalisations il y en a six, du grand paysage au jardin, chaque échelle et programme est référencé.


Vous pouvez découvrir l’ensemble des 15 projets lauréats sur le site de la Fédération française du paysage. Le jury a reçu plus de 80 candidatures pour cette première édition, montrant l’intérêt important d’un tel événement chez les paysagistes. L’ensemble des projets sera publié dans un nouveau magazine des éditions Bionnay : la revue Projet-Paysage, créée pour l’occasion.


>> découvrez les lauréats 

Les articles récents dans Actus brèves

Shenzhen : la tournée des idoles Publié le 20/04/2021

La Shenzhen Metro Corporation vient de désigner le groupement d’agences mené par Nicolas… [...]

Deux cycles de conférences à l'EPFL Publié le 13/04/2021

La galerie d’architecture Archizoom, affiliée à l’EPFL, organise son cycle de… [...]

Ouverture des inscriptions en ligne au concours Europan 16 sur le thème des « Villes vivantes ». Publié le 06/04/2021

Le concours européen Europan 16 mêlant architecture, urbanisme et paysagisme est ouvert aux… [...]

Perrault lauréat du concours pour le nouvel Institut du Design à Shenzhen Publié le 31/03/2021

L’agence Dominique Perrault Architecte, associée à l’agence chinoise Zhubo Design Co… [...]

« Formes urbaines en mouvement : l’architecture de l’interurbanité » au Collège de France Publié le 30/03/2021

Jean-Louis Cohen, architecte, historien et titulaire de la chaire internationale d’architecture et… [...]

« Les Actes Fondamentaux III » : Punir, au Pavillon de l'Arsenal Publié le 18/03/2021

Après « Jardiner » et « Soigner » en février, Richard Scoffier poursuit… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
13   01 02 03 04
1405 06 07 08 09 10 11
1512 13 14 15 16 17 18
1619 20 21 22 23 24 25
1726 27 28 29 30   

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…